Le standard MPRIS 2 permet à l'environnement de bureau de proposer les commandes de lecture, de connaître le titre en cours, etc.
La plupart des bureaux modernes (GNOME, Budgie, KDE Plasma, Cinnamon, Unity, etc.) le prennent en compte ce qui permet d'intégrer harmonieusement le lecteur dans l'environnement de bureau.

  • Réseau indique si le logiciel en question est capable de lire des musiques depuis le réseau (par recherche sur des sites de streaming légaux, webradios, Last.fm, serveurs de musique personnels, voire des moteurs de recherche généralistes).
  • Édition des tags indique si le logiciel permet d'éditer les tags et les pochettes des médias, voire si il est possible de les synchroniser avec des bases de données en ligne comme MusicBrainz.
  • GUI indique la librairie de développement choisie pour l'interface graphique. Chaque environnement de bureau offre une meilleure compatibilité avec une librairie en particulier. Cela n'empêche pas l'execution d'une application moins compatible, mais ralentit son lancement et limite son intégration visuelle au reste de l'environnement. Les principales librairies sont GTK+, plus compatible avec les environnements tels que GNOME et ses dérivés (Budgie, MATE, Cinnamon, …), Unity, XFCE, ou LXDE; et la librairie Qt, mieux adaptée aux environnements KDE, LXQt et plus adaptée au développement d'applications multi-plateformes.
N'oubliez pas que les lecteurs vidéos (comme VLC, GNOME Vidéos, MPV, etc.) savent aussi lire (presque) tous les formats audio, beaucoup d'entre eux ayant des fonctionnalités avancées comme l'intégration MPRIS 2 ou la lecture de flux depuis le web. Pour des raisons de lisibilité et d'organisation, ils ne seront pas détaillés ici.

Entities

→ ↔ ← ⇔ ⇒ ⇐ » « — – © ™ ® …

<test> truc </test>

<mobiletable 1>

Name Color Size Speed
Item 1 Red Small 50 km/h
Item 2 Green Large 30 km/h

</mobiletable>

<mobiletable 1>

Page Site Intégration MPRIS 2 Réseau Édition des tags GUI Description
Rhythmbox webradios, podcasts, Last.fm, Libre.fm, SoundCloud GTK+ Projet\_officiel\_de\_GNOME, installé par défaut sur Ubuntu et plusieurs de ses variantes. Il utilise la plate-forme multimédia GStreamer et est extensible avec de nombreux greffons.
Amarok  lien placeholder UPnP, webradios, podcasts, Ampache, Last.fm, Jamendo, etc.
+MusicBrainz
Qt Lecteur par défaut de Kubuntu, Amarok est peut-être le lecteur audio sous GNU/Linux à posséder le plus de fonctionnalités : n'hésitez pas à consulter la page dédiée. Après un développement en sommeil depuis 2015, une version 2.9 est sortie en Mars 2018.
QuodLibet
(greffon)
webradios, SoundCloud
+MusicBrainz
GTK+ Lecteur avec gestion d'audiothèque qui se rapproche le plus d'Itunes. Il est très paramétrable et offre de nombreuses fonctionnalités avancées grâce aux greffons disponibles. Il s'accompagne de ExFalso pour la gestion des tags.

</mobiletable>

« Ubuntu Desktop »

Développée et testée en priorité par Canonical et la communauté, cette variante est considérée comme la pierre angulaire du projet Ubuntu.

Elle est destinée à un usage domestique (navigation internet, jeux vidéos, multimédia) ou bureautique (traitement de texte, développement logiciel). Elle est la variante la plus populaire ; de ce fait, vous obtiendrez plus facilement de l'assistance avec celle-ci.

Elle propose une version modifiée l'interface GNOME Shell1), avec des applications issues de l'environnement GNOME.

Activer sa connexion

Il se peut que votre connexion soit prise en compte directement. Si c'est le cas très bien :-)

Sinon, pour savoir comment se connecter à internet, consulter « le chapitre Connexion à Internet ».

Si vous n'avez pas d'accès internet

Il est possible d'installer des logiciels supplémentaires dans Ubuntu même si vous n'avez pas de connexion internet. Il suffit de télécharger les logiciels via un autre poste (disposant d'un accès internet), puis de les mettre sur clé USB ou CD afin de les copier et installer sur votre PC.

Voir aussi Comment installer un paquet si vous n'avez pas accès à internet ?

Firefox sous Ubuntu 15.10 Le navigateur par défaut sur Ubuntu est Firefox, que de nombreuses personnes utilisent aussi sous Windows.

D'autres navigateurs sont bien entendu disponibles.

Si vous connaissez mal la différence entre "Connexion internet", "Navigateur internet", et "Messagerie internet", vous pouvez consulter cette page qui s'adresse aux débutants. (https://doc.ubuntu-fr.org/logicielfrequent)

Rendre son Ubuntu plus convivial

Cette page est destinée aux débutants. Elle constitue une première approche dans la personnalisation de votre Ubuntu.

Pour obtenir une personnalisation plus avancée de votre variante d'Ubuntu, consultez la page Personnalisation.
Ces informations sont uniquement adaptées à la variante officielle d'Ubuntu (bureau Unity), elles ne sont donc pas valables avec les autres variantes (Kubuntu, Xubuntu, etc..).
  • Audio – Présentation de la prise en charge du son par Ubuntu. Installation, procédure d'installation et configuration des cartes son. liste des cartes son
  • Intel HDA – Résolution de problèmes avec les cartes son basées sur Intel HDA (utilisées par de nombreux constructeurs tel que Intel, Realtek, Analog Devices et C-Media).
  • Baladeur – Les baladeurs multimédia et Ubuntu.
  • MP4 rockship – Comment encoder ses films et monter son lecteur.
  • iPod – Utiliser un iPod sous Ubuntu Linux.
  • MIDI – Utiliser les périphériques MIDI sous Ubuntu.

(https://doc.ubuntu-fr.org/materiel)

Si votre ordinateur n'affiche aucun réseau WIFI alors que ces derniers sont disponibles, il est possible que le pilote de votre carte ne soit pas installé.
Pour savoir quel pilote est nécessaire, il faut d'abord connaître son matériel:

Normalement la ligne recherchée contient le mot wireless ou wlan et souvent le chipset entre crochet.
  • Si votre carte WIFI est reliée par USB à l'ordinateur, dans un terminal, saisissez la commande suivante :
    lsusb

    Regardez le nom exact de votre carte WIFI et notez aussi le chipset qu'elle utilise.
    Par exemple pour un adaptateur USB de marque D-Link avec un chipset Realtek modèle RTL8192SU :

    Bus 003 Device 076: ID 07d1:3303 D-Link System DWA-131 802.11n Wireless N Nano Adapter(rev.A1) [Realtek RTL8192SU]
  • Sinon, dans un terminal, saisissez la commande suivante:
    lspci | grep -i net

    Regardez le nom exact de votre carte WIFI, et notez aussi le chipset qu'elle utilise.
    Par exemple pour une carte PCI de marque Qualcomm avec un chipset Atheros modèle AR9565 :

    02:00.0 Network controller: Qualcomm Atheros QCA9565 / AR9565 Wireless Network Adapter (rev 01)
  • Si les commandes lsusb et lspci ne donnent aucune information sur le chipset (cas par exemple de la clé USB Wi-Fi de marque LG distribuée avec certains enregistreur numérique TNT), essayez la commande suivante :
    sudo lshw

    Vous obtiendrez plus d'informations, notamment le nom du chipset.

Consultez la page-inventaire des cartes WIFI pour savoir ce qui est recommandé au sujet de votre matériel.

En règle générale, 3 possibilités existent pour faire fonctionner les cartes WIFI. Soit :

  • Il vous manque un micro-logiciel propriétaire que vous pouvez installer par le gestionnaire de pilotes propriétaires,
  • Votre version d'Ubuntu est actuellement trop ancienne et son noyau ne prend pas encore en charge votre matériel, dans ce cas migrer vers une version plus récente ou bien installez un noyau plus récent,
  • Si vous avez mis à jour ou conservé votre système Windows 10 d'origine2), activer la couche logicielle « Windows Linux Subsystem » dans Windows même pour rendre le pilote Wifi disponible sous Ubuntu3).
    Pour de plus amples informations ainsi que des précisions sur son activation, veuillez consultez la page Korben : Installer le Shell Bash sous Windows 10
  • La dernière possibilité consiste à utiliser les pilotes existants pour Windows grâce à l'application Ndiswrapper.
Pour demander de l'aide sur le forum, il existe un script qui devrait vous simplifier la tâche : Wificheck.

modifiez le fichier /etc/NetworkManager/NetworkManager.conf avec les droits d'administration et à la fin de ce fichier copier/coller les lignes suivantes :

/etc/NetworkManager/NetworkManager.conf
[device]
wifi.scan-rand-mac-address=no

Le fichier devrait ressembler à cela :

/etc/NetworkManager/NetworkManager.conf
[main]
plugins=ifupdown,keyfile
 
[ifupdown]
managed=false
 
[device]
wifi.scan-rand-mac-address=no

Enregistrer le fichier et fermer l'éditeur. Pour que la modification soit prise en compte, relancer le service network-manager.

Dans un terminal :

sudo service network-manager restart

La connexion au réseau WIFI devrait maintenant s’effectuer normalement.

Lien original : WIFI not working ; MAC address keeps changing MAC address spoofing in network manager.

Voir aussi : portails graphisme, et Ubuntu en entreprise

paquet1 paquet2 paquet3 installez le paquet modifiez le fichier

warning
important
tip
note

nuliel Le 21/12/2020, 22:00 Àĺ 8-) =) LOL XFIXME DELETEME :- \: -P


  1. Liste numérotée
  2. a
  3. b
  4. c
  • a
  • b
  • c

Lien externe Bac à sable

Titre de niveau 1

barré Code « machine à écrire » Soulignage Italique Gras


1)
depuis Ubuntu 17.10. Dans les versions précédentes, l'interface Unity 7 était proposée.
2)
Vous devez avoir une version de Build égale ou supérieure à la 14393 et un Windows 10 en 64 bits.
3)
La WLS n'est pas disponible sous Windows 10 Starter
  • utilisateurs/krodelabestiole/brouillons/page_test.txt
  • Dernière modification: Le 23/09/2021, 17:14
  • par Amiralgaby