Cette page est en cours de rédaction.
Apportez votre aide…

Dovecot

Dovecot1) est une application d'agent de distribution des courriels MDA. Pour voir ce qu'est un agent de distribution de courriels lire Comment fonctionne le courriel sous Linux ?

C'est un logiciel sous licence libre serveur de distribution de courriels par IMAP et POP3 pour Linux / UNIX, écrit avec comme première préoccupation la sécurité.

Dovecot convient tant pour des petites que pour des grandes structures.

Rapide, simple à installer, il ne nécessite pas une charge d'administration extraordinaire et utilise très peu de mémoire.

Avant de procéder à l'installation proprement dite de Dovecot, assurez-vous que les enregistrements de domaine sont correctement définis.

Pour configurer un serveur DNS local avec Bind9 pour votre poste de travail.

Pour configurer un serveur DNS local avec Dnsmasq pour votre poste de travail.

En supposant que vous possédiez le domaine domaine-perso.fr, la première chose à faire est de créer un enregistrement de troisième niveau A nommé "courriel" et de le pointer vers la même adresse. Ensuite, pour recevoir des e-mails sur votre serveur, créez un enregistrement de type MX qui pointe vers le domaine de troisième niveau que vous venez de créer.

NOM DE MACHINE TYPE VALEUR
courriel       A    [SERVER_IP]
               MX   courriel.domaine-perso.fr

Configuration

FIXME Cette partie devra être reprise…

On édite ensuite le fichier de configuration /etc/dovecot/dovecot.conf et on modifie les lignes :

/etc/dovecot/dovecot.conf
mail_location = mbox:/var/spool/mail/%u
disable_plaintext_auth = no
Éditez mail_location comme cela pour avoir une boite aux lettres locale à l'utilisateur avec la boite postale :
mail_location = mbox:~/mail:INBOX=/var/mail/%u

Installation du POP3

Configuration

On édite ensuite le fichier de configuration /etc/dovecot/dovecot.conf et on modifie les lignes :

/etc/dovecot/dovecot.conf
protocols =  pop3
pop3_uidl_format = %08Xu%08Xv

Du coté poste client, configurer votre logiciel de mail favori pour que votre serveur Linux soit le serveur POP (il suffit de rajouter le nom du poste en question dans le champ qui va bien), et puis c'est tout, les courriers seront récupérés dans /var/mail/%u du serveur.

Installation d'IMAP

Configuration

On édite ensuite le fichier de configuration /etc/dovecot/dovecot.conf et on modifie les lignes :

/etc/dovecot/dovecot.conf
protocols =  imap

Du coté poste client, configurer votre logiciel de mail favori pour que votre serveur Linux soit le serveur imap (il suffit de rajouter le nom du poste en question dans le champ qui va bien), et puis c'est tout, les courriers seront récupérés dans /var/mail/%u du serveur.

En cas de pare-feu sur votre système, configurez-le pour activer le trafic de messagerie. Lors de l'utilisation du pare-feu UFW, des profils préinstallés pour Dovecot sont fournis.

Voyons donc comment les activer.

Pour vérifier les profils disponibles installés dans le pare-feu UFW, exécutez cette commande

$ sudo ufw app list

Une liste similaire à la suivante s'affichera à l'écran :

Applications disponibles :
   Dovecot IMAP
   Dovecot POP3
   Dovecot Secure IMAP
   Dovecot Secure POP3
   Nginx Full
   Nginx HTTP
   Nginx HTTPS
   OpenSSH
   Postfix
   Postfix SMTPS
   Postfix Submission

Pour autoriser le trafic de messagerie, activez les profils Dovecot.

Pour vérifier les informations de profil :

$ sudo ufw app info "Dovecot IMAP"

Après avoir vérifié les profils, vous êtes prêt à les activer :

$ sudo ufw allow "Dovecot POP3"
$ sudo ufw allow "Dovecot IMAP"
$ sudo ufw allow "Dovecot Secure IMAP"
$ sudo ufw allow "Dovecot Secure POP3"

Pour vérifier le bon fonctionnement de votre serveur Dovecot POP3, utilisez telnet. S'il n'est pas installé sur votre système, faites-le en exécutant cette commande :

$ sudo apt install telnet

Pour commencer à tester le serveur de messagerie, lancez telnet :

$ sudo telnet localhost 110

Si tout fonctionne correctement, la sortie suivante devrait s'afficher à l'écran :

Connected to localhost.
 
Escape character is '^]'.
 
+OK Dovecot ready.

Saisissez ensuite le nom d'utilisateur et le mot de passe à l'aide de la commande user and pass :

user utilisateur
 
pass motdepasse

Une fois la connexion terminée, le serveur enverra la sortie suivante :

+OK Logged in.

Pour essayer de recevoir un vrai message, utilisez la commande mail fournie par le package mailutils.

$ 
echo "TEST" |  mail -s "TEST" utilisateur

Une fois l'e-mail envoyé, avec les commandes ci-dessus, utilisez à nouveau telnet comme ci-dessus pour accéder à la boîte aux lettres :

$ telnet localhost 110
 
Trying ::1...
 
Connected to localhost.
 
Escape character is '^]'.
 
+OK Dovecot ready.
 
user utilisateur
 
+OK
 
pass test
 
+OK Logged in.

Une fois connecté, pour obtenir une liste des messages reçus, exécutez la commande list :

list
 
+OK 1 messages:
 
1 533
 
.

Comme vous pouvez le voir, vous avez un message non lu : utilisez la commande RETR pour accéder au contenu :

etr 1
 
+OK 533 octets
 
Return-Path: <root@domaine-perso.fr>
 
To: utilisateur@domaine-perso.fr
 
Subject: Test
 
User-Agent: Heirloom mailx 12.5 7/5/10
 
MIME-Version: 1.0
 
Content-Type: text/plain; charset=us-ascii
 
Content-Transfer-Encoding: 7bit
 
Message-Id: <20190701140840.437C1852@courriel.domaine-perso.fr>
 
From: root@domaine-perso.fr (root). 

  • dovecot.txt
  • Dernière modification: Le 20/12/2021, 23:55
  • par wiki-corrector-bot