Anacron sert à lancer automatiquement des tâches informatiques (sauvegardes ou autres) à des intervalles prédéfinis (tout comme cron).

  1. Cron est utilisé pour des machines à fonctionnement permanent (plutôt des serveurs).
  2. Anacron est utilisé pour des machines à fonctionnement discontinu (plutôt des PC).

En effet, cron lance une tâche à un moment pré-déterminé (« le 14 janvier 2018 à 15h 30 »). Si la machine n'est pas allumée, la tâche n'est pas lancée, et ne le sera jamais, même après le re-démarrage. Elle est perdue.

Anacron utilise au contraire des indications de temps relatives (« une fois par jour / par semaine / par mois »). Si vous avez demandé une tâche toute les semaines, et que votre PC est démarré seulement au bout de 10 jour, anacron constatera le retard, et lancera donc la tâche juste après le démarrage de votre PC.

Anacron démarre automatiquement à chaque lancement d'Ubuntu (vous n'avez rien à définir à ce niveau), vérifie si une ou des tâches sont à lancer, les démarre, puis se désactive jusqu'au prochain démarrage de votre système OU jusqu'à 7h30 le matin suivant (c'est d'ailleurs cron qui redémarre anacron à 7h30 - c'est du moins le paramétrage sur Ubuntu). Bien que anacron soit plutôt prévu pour les PC, on peut donc l'utiliser sur des serveurs Ubuntu. L'inverse (cron sur PC) est moins évident.

Le créateur d'anacron s'appelle Christian Schwarz. Le logiciel a depuis été totalement réécrit en langage C par Itai Tzur.

Le programme anacron est normalement installé de base sur Ubuntu. Si ce n'est pas le cas, il suffit d'installer le paquet anacron

Avec les droits d'administration, ouvrir le fichier /etc/anacrontab :

pkexec mousepad /etc/anacrontab

ou

gedit admin:///etc/anacrontab

(selon votre éditeur de texte favoris).

Ajouter à la fin du fichier votre automatisation, au format

intervalle   délai   étiquette   commande

intervalle = nombre de jour entre les lancements.

délai = nombre de minutes entre le démarrage du PC et le lancement de la tâche : pour ne pas ralentir le démarrage PC, pour ne pas lancer plusieurs tâches en même temps (à ce titre, vérifiez qu'une tâche déjà dans le fichier ne se lance pas au même nombre de minutes après le démarrage que la nouvelle).

étiquette = nom de la tâche (choisit par vous). Attention, jamais d'espace vide ou de slash.

commande = une commande bash, le nom d'un programme, d'un script …. les espaces vides sont autorisés.

Exemple :

   1	15	sauvegarde		rsync -avz /home/vous/Documents/ root@192.168.0.101:/home/

⇒ La sauvegarde rsync est lancée tout les 1 jour (si le PC est allumé), 15 minutes après le démarrage du PC, pour sauvegarder le répertoire /Documents dans un répertoire se trouvant sur un serveur distant.

Attention, c'est l'utilisateur root qui lance anacron. Il ne connait pas le répertoire par défaut de l'utilisateur courant, il faut donc (si besoin) le lui indiquer en clair. De plus, l'utilisateur root n'a pas d'écran affecté, on ne peut donc pas lancer et afficher par une application graphique, sauf a créer un anacrontab associé a l'utilisateur courant, et non a root (cf. plus bas).

  • sur un système fonctionnant en permanence, c'est cron qui lance anacron à 7h30 chaque jour (voir le fichier /etc/cron.d/anacron)
  • sur un système ne tournant pas en permanence, anacron est lancé au démarrage car configuré en tant que service.
  • anacron recherche les « fichiers dateurs » (anglais timestamps) correspondant à ses différents lancements (jobs) dans /var/spool/anacron. C'est dans ces fichiers que anacron sauvegarde les dates et heure de ses dernières automatisations.
    1. si, d'après un des fichiers dateurs, un job est en attente, anacron le lance
    2. puis anacron met à jour le fichier dateur du job en question. Il se basera dessus pour connaître la date du prochain lancement.

Le fonctionnement d'anacron est contrôlé par le fichier /etc/anacrontab.

Inspectez-le en saisissant :

cat /etc/anacrontab

Modifiez le par un :

sudo -H gedit /etc/anacrontab

Chaque ligne du fichier de configuration correspond à une tâche selon le schéma suivant :

intervalle   délai   étiquette   commande
  • 1ère colonne, intervalle : c'est le nombre de jours entre 2 exécutions d'une même tâche. Vous pouvez remplacer le nombre de jours par @monthly, ce qui lancera la tâche au début de chaque mois. Peu importe alors le nombre de jours du mois (28, 29, 30 ou 31).
  • 2ème colonne, délai : c'est le nombre de minutes entre 2 tâches exécutées par anacron, pour éviter qu'elles ne s'exécutent en même temps.
  • 3ème colonne, étiquette : nom que vous donnez à la tâche, pour les logs de anacron. Ne doit pas comprendre d'espace vide ou de slash !!
  • 4ème colonne, commande : tâche à exécuter (nom d'un script, commande bash, lancement d'un programme …). Peut contenir des espaces vides.

Voici le contenu par défaut du fichier /etc/anacrontab (sur une Bionic 18.04). Ces lignes ne sont pas à modifier (elles sont utilisées pour générer des fichiers de log). On ajoute en-dessous sa ou ses commandes à automatiser.

   # /etc/anacrontab: configuration file for anacron
   
   # See anacron(8) and anacrontab(5) for details.
   
   SHELL=/bin/sh
   PATH=/usr/local/sbin:/usr/local/bin:/sbin:/bin:/usr/sbin:/usr/bin
   HOME=/root
   LOGNAME=root
   
   # These replace cron's entries
   1	5	cron.daily	 nice run-parts --report /etc/cron.daily
   7	10	cron.weekly	 nice run-parts --report /etc/cron.weekly
   @monthly	15	cron.monthly nice run-parts --report /etc/cron.monthly
   

Lancement d'applications graphiques

Par défaut, anacron est lancé par l'utilisateur root. Les commandes, même les commandes "systèmes", n'ont donc pas besoin de mot de passe (root a tous les droits). Et rien n’apparaît à l'écran, car l'utilisateur root n'a pas d'écran affecté.

Si on souhaite lancer une application graphique visible à l'écran (bien sûr, si un mot de passe est nécessaire, il sera désormais demandé), il faut donc créer un anacrontab spécifique à l'utilisateur (à vous). Pour ce faire :

1/ Créez les répertoires nécessaires dans votre compte utilisateur :

mkdir ~/.anacron && mkdir ~/.anacron/etc ~/.anacron/spool

2/ Créez un fichier texte anacrontab dans le répertoire ~/.anacron/etc/, et placez-y un contenu simplifié, qui ne remplace pas, mais s'ajoute à l'anacrontab du système. Par exemple :

# Ceci est mon anacrontab perso.

SHELL=/bin/sh
PATH=/usr/local/sbin:/usr/local/bin:/sbin:/bin:/usr/sbin:/usr/bin:/home/VOTRE_IDENTIFIANT/.anacron

4	2	test	thunar

Personnalisez VOTRE_IDENTIFIANT ! via ce fichier, qui est un simple fichier texte sans extension, anacron lance tous les 4 jours, 2 minutes après le démarrage, un processus nommé test (le nom est libre) qui lance l'explorateur de fichier Thunar (celui de Xubuntu). Vous pouvez mettre autant de lignes de commandes et de réglages que désiré.

3/ Ouvrez votre fichier ~/.profil, et placez cette ligne à la fin :

/usr/sbin/anacron -s -t ${HOME}/.anacron/etc/anacrontab -S ${HOME}/.anacron/spool

Cette ligne lance votre anacrontab personnel. Redémarrez, et à chaque lancement 4 jours ou plus depuis la précédente exécution de la commande, celle-ci exécutera de nouveau.

Options de lancement

-f : Force l'exécution des tâches, en ignorant les fichiers dateurs.
-u : Met à jour à la date courante les fichiers dateurs des tâches, mais ne lance rien.
-s : Met en série l'exécution des tâches. Anacron ne lancera pas une nouvelle tâche avant que la précédente ne soit terminée.
-n : Lance les tâches tout de suite. Ignore les définitions de délai dans le fichier /etc/anacrontab Cette option implique -s.
-d : N'exécute pas en arrière-plan. Dans ce mode, Anacron enverra les messages d'information vers la sortie d'erreurs, ainsi qu'à syslog. La sortie des tâches est envoyée via un message comme d'habitude.
-q : Supprime les messages destinés à la sortie d'erreurs. Applicable seulement avec -d.
-t anacrontab : Utilise le fichier désigné anacrontab, à la place de celui par défaut.
-V : Affiche l'information de version, puis s'arrête.
-h : Affiche un court message d'utilisation, puis s'arrête.

anacron n'est pas lancé si l'ordinateur que vous utilisez n'est pas branché sur secteur. Ainsi, il n'entraîne pas de consommation supplémentaire pour un portable.
  • cron : planifier/programmer des tâches
  • incron : effectuer une action, commande(s), scripts, etc, en cas de modifications de fichiers ou de répertoires donnés
  • fcron : programmer des tâches devant être exécutées

Auteurs : sylvainsjc - christophe c

Contributeurs :

  • anacron.txt
  • Dernière modification: Le 29/03/2020, 11:07
  • par christophe c