Contenu | Rechercher | Menus
Cette page a pour adresse finale ceci

Tutoriel : installer une application avec Flatpak

Le système Flatpak permet le déploiement de logiciels, la gestion de paquets et la virtualisation d'applications sur ordinateurs personnels. Il fournit un environnement isolé du reste du système (sandbox), où l'utilisateur peut faire fonctionner des applications de manière isolée.

Ce tutoriel vous expliquera comment utiliser Flatpak pour installer des logiciels.

Ce tutoriel précise seulement l'installation en ligne de commande pour le moment, à partir de 17.10 il sera possible d'installer graphiquement des logiciels en format flatpak à partir de la logithèque.

Les logiciels Eolie, Lollypop, GNOME Recipes et Peek sont distribués au format flatpak

Pré-requis

Il faut avoir installé le paquet flatpak (voir la page de l'application), et d'une connexion internet fonctionnelle.

Niveaux de privilèges

La plupart des commandes liées à flatpak possèdent une option --user, par opposition à l'option par défaut --system.

L'option --user implique que la manipulation ne concerne que l'utilisateur courant. Cette option est détaillée plus loin, mais gardez à l'esprit que les manipulations qui suivent (ajout de dépôts, installation, désinstallation) peuvent être faites en utilisant cette option.

Les droits d'administration sont nécessaires si vous voulez ajouter des dépôts pour tout le système (c'est l'option par défaut), mais ne tapez pas la commande sudo !

Une fenêtre s'ouvrira pour demander le mot de passe au moment où il sera nécessaire, et uniquement à ce moment là.

Ajouter des dépôts

Comme tous les gestionnaires de paquets, flatpak va chercher ce qu'il lui faut dans des dépôts, qui ne sont pas configurés par défaut, entre autres car ils sont indépendants de la distribution.

Le concept de dépôt flatpak est parfois désigné par le terme "remote" (ce qui signifie "à distance").

Il existe divers dépôts Flatpak différents, le système étant pensé pour être décentralisé. La syntaxe générale de la commande est

flatpak remote-add --if-not-exists nom_du_dépôt https://adresse-du-dépôt.flatpakrepo

Le dépôt qui nous servira d'exemple pour ce tutoriel est flathub :

flatpak remote-add --if-not-exists flathub https://flathub.org/repo/flathub.flatpakrepo
flathub.org est un dépôt indépendant de toute distribution et de tout environnement, il accueille des logiciels variés, venu de diverses fondations ou distributions, mais aussi des logiciels indépendants.

GNOME

Parmi les dépôts notables et sécurisés, on peut remarquer celui des applications GNOME :

flatpak remote-add --if-not-exists gnome-apps https://sdk.gnome.org/gnome-apps.flatpakrepo

Les applications de l'environnement GNOME étant pour la plupart dans les dépôts apt, et pour certaines sur flathub, le remote gnome-apps est un peu superflu, sauf si vous souhaitez pouvoir profiter des toutes dernières versions stables des applications GNOME, comme Pitivi ou Epiphany par exemple.

KDE

Parmi les dépôts notables et sécurisés, on peut remarquer celui des applications KDE :

flatpak remote-add kdeapps --if-not-exists https://distribute.kde.org/kdeapps.flatpakrepo

Les applications de l'environnement KDE étant pour la plupart dans les dépôts apt, le remote gnome-apps est un peu superflu, sauf si vous souhaitez pouvoir profiter des toutes dernières versions stables des applications KDE, comme KDEnLive ou Krita par exemple.

Installation de logiciels

Les runtimes

Pour s'exécuter, les applications qu'on installera auront besoin d'un runtime.

Il s'agit, en bon français, d'un environnement d'exécution1) : dans le cas d'une application "normale", l'environnement d'exécution est directement votre système Ubuntu lui-même, ce qui implique un certain nombre de limitations, notamment en terme de gestion des versions.

Ne soyez pas donc surpris si une confirmation vous sera demandée pour l'installation d'un runtime.

L'installation d'une application est assez courte, mais celle d'un runtime peut prendre une bonne minute ; heureusement, des applications distinctes utilisent souvent le même runtime.

GNOME

Si vous voulez installer quelque chose depuis le dépôt gnome-apps, il faudra peut-être au préalable ajouter le dépôt suivant :

flatpak remote-add --if-not-exists gnome https://sdk.gnome.org/gnome.flatpakrepo

qui contient les environnements d'exécution exigés par les applications GNOME.

KDE

Si vous voulez installer quelque chose depuis le dépôt kdeapps, il faudra peut-être au préalable ajouter le dépôt suivant :

flatpak remote-add kderuntime --if-not-exists http://distribute.kde.org/kderuntime.flatpakrepo

qui contient les environnements d'exécution exigés par les applications KDE.

Nommage des logiciels

Dans les dépôts (tous, pas seulement flathub), les applications sont identifiées par un nom qui suit un format normé, assez différent de ce qui se fait avec apt (exemples) :

Nom dans le dépôt Application
com.spotify.Client Client desktop Spotify
org.gnome.Eolie Navigateur web Eolie
org.libretro.RetroArch Émulateurs RetroArch (retrogaming)
io.github.GnomeMpv GNOME MPV (interface GTK+ 3 pour le lecteur multimédia MPV)
com.uploadedlobster.peek Peek (enregistreur de GIF)
org.gnome.Lollypop Lecteur musical Lollypop
net.sourceforge.chromium-bsu Le jeu vidéo libre Chromium-BSU
net.sourceforge.TuxFootball Le jeu vidéo 2D TuxFootball
org.gtk.Gtk3theme.Arc-Dark Le thème GTK+ 3 "Arc-Dark"
com.valvesoftware.Steam Plateforme de jeux vidéo Steam

L'auto-complétion (double appui sur tab) sera souvent nécessaire pour trouver le nom exact.

Installation depuis flathub

Pour installer des logiciels, une simple commande suffit ensuite.

Exemple pour Lollypop :

flatpak install flathub org.gnome.Lollypop

On peut mettre plusieurs noms d'applications dans la même commande :

flatpak install flathub com.uploadedlobster.peek org.gnome.Recipes
Utilisez l'auto-complétion !

Options intéressantes

Installation depuis un fichier

Certains distributeurs de logiciels vont proposeront plutôt un fichier .flatpakref qui s'installe ainsi :

flatpak install --from adresse-du-fichier.flatpakref

L'adresse du fichier peut être le chemin du fichier parmi les documents sur votre disque, ou bien une adresse internet (URL).

Cette technique vous demandera, en cours d'installation, d'ajouter les dépôts nécessaires.

Installation pour un seul utilisateur

Ajouter l'option --user permet d'installer l'application uniquement pour l'utilisateur courant.

Exemple :

Ajouter le "remote"

Même si ça a déjà été fait au niveau du système, il faut l'installer pour l'utilisateur courant :

flatpak remote-add --user --if-not-exists flathub https://flathub.org/repo/flathub.flatpakrepo

Installer le logiciel

flatpak install --user flathub org.gnome.FeedReader

Cette commande va installer "FeedReader", un agrégateur de flux RSS pour l'environnement GNOME, mais uniquement pour l'utilisateur courant, les fichiers relatifs à cette application étant alors stockés dans ~/.local/share/flatpak/app/org.gnome.FeedReader au lieu de /var/lib/flatpak/app/org.gnome.FeedReader comme ça aurait été le cas normalement.

Utiliser vos logiciels

Pour lancez graphiquement les applications installées, faites comme indiqué ici.

Via le terminal, la commande est :

flatpak run nom.du.logiciel
Pas la peine de préciser --user pour l'exécution des applications installées ainsi.

Thèmes

FIXME à compléter

Désinstaller les logiciels

La commande est :

flatpak uninstall nom.du.logiciel
Si vous avez installé avec l'option --user, il faudra remettre cette option à la désinstallation.

Problèmes connus

FIXME à compléter : accès à certains endroits de l'arborescence, thèmes, localisation, …

Voir aussi



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0