Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
tutoriel:multiboot_avance [Le 05/01/2019, 22:49]
L'Africain [Cas Général : plusieurs versions de Windows en parallèle, plusieurs distributions Linux en parallèle]
tutoriel:multiboot_avance [Le 20/06/2019, 07:44] (Version actuelle)
malbo [Préparation de l'installation] suppression de la mention fausse "placée en fin de disque" concernant la partition étendue -
Ligne 4: Ligne 4:
 ====== Comment faire cohabiter plus de deux systèmes sur son ordinateur ? ====== ====== Comment faire cohabiter plus de deux systèmes sur son ordinateur ? ======
  
-<note important>​Cette page ne convient pas dans le cas où Windows 8 est préinstallé : dans ce cas, il est nécessaire d'​installer Linux en mode EFI et le multi-boot n'a rien à voir avec ce qui est présenté ici qui est le multi-boot en mode BIOS/MBR. Cette page ne devant a priori intéresser que des utilisateurs déjà habitués de [[:​linux|Linux]],​ on utilisera un vocabulaire technique adapté afin d'​éviter des longueurs inutiles d'​explications . Les utilisateurs cherchant simplement à se documenter sur la cohabitation Linux/​Windows sont invités à se reporter à la [[:​windows|page correspondante]].</​note>​+<note important>​Cette page ne convient pas dans le cas où Windows 8 (ou bien Windows 10) est préinstallé : dans ce cas, il est nécessaire d'​installer Linux en mode EFI et le multi-boot n'a rien à voir avec ce qui est présenté ici qui est le multi-boot en mode BIOS/MBR. Cette page ne devant a priori intéresser que des utilisateurs déjà habitués de [[:​linux|Linux]],​ on utilisera un vocabulaire technique adapté afin d'​éviter des longueurs inutiles d'​explications . Les utilisateurs cherchant simplement à se documenter sur la cohabitation Linux/​Windows sont invités à se reporter à la [[:​windows|page correspondante]].</​note>​
  
 La plupart des utilisateurs qui ont plus d'un système d'​exploitation installé sur leur ordinateur sont en dual-boot Linux/​Windows. Selon le cas, ils ont installé [[:​amorcage|Grub]] dans le "​master boot record"​ (MBR ou "zone amorce"​) pour tout leur système, ou bien ils ont installé [[:​amorcage|Grub]] dans la racine de leur [[:​partitions|partition]],​ et utilisé le bootloader de Windows pour relayer dessus au démarrage, la première solution étant plus simple à mettre en œuvre, mais plus sujette aux plantages lorsque Windows modifie unilatéralement le MBR.  La plupart des utilisateurs qui ont plus d'un système d'​exploitation installé sur leur ordinateur sont en dual-boot Linux/​Windows. Selon le cas, ils ont installé [[:​amorcage|Grub]] dans le "​master boot record"​ (MBR ou "zone amorce"​) pour tout leur système, ou bien ils ont installé [[:​amorcage|Grub]] dans la racine de leur [[:​partitions|partition]],​ et utilisé le bootloader de Windows pour relayer dessus au démarrage, la première solution étant plus simple à mettre en œuvre, mais plus sujette aux plantages lorsque Windows modifie unilatéralement le MBR. 
Ligne 15: Ligne 15:
 Lors de l'​installation d'un nouveau système Linux en parallèle avec le premier, on ne peut plus utiliser les procédures assistées, car celles-ci présupposent le plus souvent qu'​elles sont adressées à des gens qui ont juste Windows et veulent installer Ubuntu en simple ou dual boot. Il faut donc choisir le partitionnement manuel. Lors de l'​installation d'un nouveau système Linux en parallèle avec le premier, on ne peut plus utiliser les procédures assistées, car celles-ci présupposent le plus souvent qu'​elles sont adressées à des gens qui ont juste Windows et veulent installer Ubuntu en simple ou dual boot. Il faut donc choisir le partitionnement manuel.
  
-A ce sujet, il faut commencer à s'​intéresser aux impératifs liés aux [[:​partitions|partitions]] primaires et secondaires. Pour rappel, vous avez droit à maximum 4 partitions primaires, dont une et une seule peut être une partition étendue ​placée en fin de disque. Sur cette partition étendue, vous pouvez créer autant de partitions logiques que souhaité. Par ailleurs Windows fonctionne mieux en général avec des partitions primaires, tandis que Linux se moque complètement de la différence,​ ce qui mène à conseiller de réserver les trois premières partitions primaires pour Windows, et de n'​utiliser exclusivement que des partitions logiques pour y installer Linux.+A ce sujet, il faut commencer à s'​intéresser aux impératifs liés aux [[:​partitions|partitions]] primaires et secondaires. Pour rappel, vous avez droit à maximum 4 partitions primaires, dont une et une seule peut être une partition étendue. Sur cette partition étendue, vous pouvez créer autant de partitions logiques que souhaité. Par ailleurs Windows fonctionne mieux en général avec des partitions primaires, tandis que Linux se moque complètement de la différence,​ ce qui mène à conseiller de réserver les trois premières partitions primaires pour Windows, et de n'​utiliser exclusivement que des partitions logiques pour y installer Linux.
  
 Voici un exemple réalisé sous [[:​gparted]] de partitionnement possible dans le cas d'une personne qui utiliserait Windows en parallèle avec 4 systèmes Linux, dont deux versions d'​ubuntu qui partagent leur /home (les tailles ont été délibérément gommées car cette capture a été prise sous [[:​virtualbox|Virtual Box]] pour l'​exemple):​ Voici un exemple réalisé sous [[:​gparted]] de partitionnement possible dans le cas d'une personne qui utiliserait Windows en parallèle avec 4 systèmes Linux, dont deux versions d'​ubuntu qui partagent leur /home (les tailles ont été délibérément gommées car cette capture a été prise sous [[:​virtualbox|Virtual Box]] pour l'​exemple):​
  • tutoriel/multiboot_avance.1546724998.txt.gz
  • Dernière modification: Le 05/01/2019, 22:49
  • par L'Africain