Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
Dernière révision Les deux révisions suivantes
transmission [Le 14/06/2018, 12:19]
beaver
transmission [Le 27/07/2018, 11:04]
beaver
Ligne 32: Ligne 32:
 Pour obtenir ce résultat, voici comment procéder : Pour obtenir ce résultat, voici comment procéder :
   - [[:​tutoriel:​comment_installer_un_paquet|Installez les paquets]] **[[apt>​python-transmissionrpc,​git-core|python-transmissionrpc et git-core]]**,​   - [[:​tutoriel:​comment_installer_un_paquet|Installez les paquets]] **[[apt>​python-transmissionrpc,​git-core|python-transmissionrpc et git-core]]**,​
-  - Ouvrez un [[terminal]] et clonez le dépôt [[Git]] du projet avec la commande :​ <​code>​git clone https://​github.com/​kriomant/​transmission-unity-launcher.git</​code>​ +  - Ouvrez un [[terminal]] et clonez le dépôt [[Git]] du projet avec la commande :​ <​code ​bash>git clone https://​github.com/​kriomant/​transmission-unity-launcher.git</​code>​ 
-  - Copiez le script Python cloné, dans le dossier **/​urs/​local/​bin**,​ puis donnez-lui les droits d'​exécution :<​code>​sudo cp transmission-unity-launcher/​transmission-unity-launcher.py /​usr/​local/​bin/​+  - Copiez le script Python cloné, dans le dossier **/​urs/​local/​bin**,​ puis donnez-lui les droits d'​exécution :<​code ​bash>sudo cp transmission-unity-launcher/​transmission-unity-launcher.py /​usr/​local/​bin/​
 sudo chmod +x /​usr/​local/​bin/​transmission-unity-launcher.py</​code>​ sudo chmod +x /​usr/​local/​bin/​transmission-unity-launcher.py</​code>​
-  - Créez les dossiers manquants dans votre HOME :<​code>​mkdir -p ~/​.local/​share/​applications</​code>​ +  - Créez les dossiers manquants dans votre HOME :<​code ​bash>mkdir -p ~/​.local/​share/​applications</​code>​ 
-  - Copiez le fichier icône de Transmission dans ce nouveau dossier :<​code>​cp /​usr/​share/​applications/​transmission-gtk.desktop ~/​.local/​share/​applications/</​code>​ +  - Copiez le fichier icône de Transmission dans ce nouveau dossier :<​code ​bash>cp /​usr/​share/​applications/​transmission-gtk.desktop ~/​.local/​share/​applications/</​code>​ 
-  - Modifiez le contenu de ce fichier pour qu'il exécute automatiquement le script Python précédemment installé :<​code>​sed -i '​s/​^Exec=transmission-gtk/​Exec=\/​usr\/​local\/​bin\/​transmission-unity-launcher.py transmission-gtk/'​ ~/​.local/​share/​applications/​transmission-gtk.desktop</​code>​ +  - Modifiez le contenu de ce fichier pour qu'il exécute automatiquement le script Python précédemment installé :<​code ​bash>sed -i '​s/​^Exec=transmission-gtk/​Exec=\/​usr\/​local\/​bin\/​transmission-unity-launcher.py transmission-gtk/'​ ~/​.local/​share/​applications/​transmission-gtk.desktop</​code>​ 
-  - Donnez-lui les droits d'​exécution :<​code>​chmod +x ~/​.local/​share/​applications/​transmission-gtk.desktop</​code>​+  - Donnez-lui les droits d'​exécution :<​code ​bash>chmod +x ~/​.local/​share/​applications/​transmission-gtk.desktop</​code>​
  
 Il ne reste plus qu'à activer le plugin que vous venez d'​installer. Pour cela, rendez-vous dans les préférences de Transmission (//Édition -> Préférences//​),​ onglet //Accès à distance//, et cochez la case //Autoriser l'​accès à distance//​.\\ Vérifiez que l'​authentification est désactivée,​ et que l'​adresse IP 127.0.0.1 est bien indiquée dans la zone //Autoriser uniquement ces adresses IP :// (la case correspondante doit être cochée) : Il ne reste plus qu'à activer le plugin que vous venez d'​installer. Pour cela, rendez-vous dans les préférences de Transmission (//Édition -> Préférences//​),​ onglet //Accès à distance//, et cochez la case //Autoriser l'​accès à distance//​.\\ Vérifiez que l'​authentification est désactivée,​ et que l'​adresse IP 127.0.0.1 est bien indiquée dans la zone //Autoriser uniquement ces adresses IP :// (la case correspondante doit être cochée) :
Ligne 50: Ligne 50:
  
 ==== transmission-gtk ==== ==== transmission-gtk ====
-Lancez l'​application comme indiqué [[:​tutoriel:​comment_lancer_application|ici]] ou via le [[:​terminal]] (toutes [[:​versions]] ou [[:​variantes]] d'​Ubuntu) avec la [[:​commande_shell|commande]] suivante :​ <​code>​transmission-gtk</​code>​+Lancez l'​application comme indiqué [[:​tutoriel:​comment_lancer_application|ici]] ou via le [[:​terminal]] (toutes [[:​versions]] ou [[:​variantes]] d'​Ubuntu) avec la [[:​commande_shell|commande]] suivante :​ <​code ​bash>​transmission-gtk</​code>​
  
 ==== Transmission-cli ==== ==== Transmission-cli ====
  
 ''​Transmission-cli''​ est une version ligne de commande. ​ ''​Transmission-cli''​ est une version ligne de commande. ​
-Pour l'​utiliser,​ [[:​tutoriel:​comment_installer_un_paquet|installez le paquet]] (si besoin) **[[apt>​transmission-cli]]**. Puis, tapez dans un [[:​terminal]] utilisez la commande :​ <​code>​transmission-cli /​le/​chemin/​de/​votre/​fichier.torrent</​code>​+Pour l'​utiliser,​ [[:​tutoriel:​comment_installer_un_paquet|installez le paquet]] (si besoin) **[[apt>​transmission-cli]]**. Puis, tapez dans un [[:​terminal]] utilisez la commande :​ <​code ​bash>​transmission-cli /​le/​chemin/​de/​votre/​fichier.torrent</​code>​
  
-Plusieurs options sont disponibles,​ afin de les connaître, tapez : <​code>​man transmission-cli</​code>​+Plusieurs options sont disponibles,​ afin de les connaître, tapez : <​code ​bash>man transmission-cli</​code>​
 À noter que transmission-cli sauvegarde ses téléchargements dans le dossier où il a été lancé, par défaut votre **Dossier personnel**. À noter que transmission-cli sauvegarde ses téléchargements dans le dossier où il a été lancé, par défaut votre **Dossier personnel**.
  
Ligne 65: Ligne 65:
 ''​Transmission-create''​ est fourni avec [[#​transmission-cli]] et s'​utilise en ligne de commande, il permet de **créer** un torrent. ​ ''​Transmission-create''​ est fourni avec [[#​transmission-cli]] et s'​utilise en ligne de commande, il permet de **créer** un torrent. ​
  
-Pour créer un torrent, tapez dans un [[:​terminal]]  : <​code>​transmission-create -o ~/​le_torrent_cree.torrent -t http://​le-tracker.fr/​ -p -c "Mon commentaire"​ ~/​Le_contenu_du_torrent</​code>​+Pour créer un torrent, tapez dans un [[:​terminal]]  : <​code ​bash>​transmission-create -o ~/​le_torrent_cree.torrent -t http://​le-tracker.fr/​ -p -c "Mon commentaire"​ ~/​Le_contenu_du_torrent</​code>​
  
 Voici les options que vous devez changer : Voici les options que vous devez changer :
-<​code> ​ -o "​destination"​ — Mettez le fichier .torrent désiré+<​code ​bash>  -o "​destination"​ — Mettez le fichier .torrent désiré
   -t "​tracker"​ — L'​adresse du tracker   -t "​tracker"​ — L'​adresse du tracker
   -p — Défini si le torrent est privé (enlever dans la majorité des cas)   -p — Défini si le torrent est privé (enlever dans la majorité des cas)
Ligne 77: Ligne 77:
 ==== Transmission-daemon ==== ==== Transmission-daemon ====
  
-''​Transmission-daemon''​ est un service en fond pour gérer les téléchargements. [[:​tutoriel:​comment_installer_un_paquet|Installez le paquet]] **[[apt>​transmission-daemon]]** (si besoin), et pour le lancer, tapez dans un [[:​terminal]] (ou en appuyant sur les touches Alt+F2) : <​code>​transmission-daemon</​code>​+''​Transmission-daemon''​ est un service en fond pour gérer les téléchargements. [[:​tutoriel:​comment_installer_un_paquet|Installez le paquet]] **[[apt>​transmission-daemon]]** (si besoin), et pour le lancer, tapez dans un [[:​terminal]] (ou en appuyant sur les touches Alt+F2) : <​code ​bash>​transmission-daemon</​code>​
  
 Transmission-daemon permet aussi d'​avoir une [[#​web-ui_clutch|interface Web]] pour gérer ses téléchargements lorsque transmission-gtk n'est pas installé comme sur une machine sans serveur graphique. Transmission-daemon permet aussi d'​avoir une [[#​web-ui_clutch|interface Web]] pour gérer ses téléchargements lorsque transmission-gtk n'est pas installé comme sur une machine sans serveur graphique.
 Notez que Transmission-daemon a sa propre instance indépendante de toute autre installation de Transmission. Notez que Transmission-daemon a sa propre instance indépendante de toute autre installation de Transmission.
  
-Pour connaître les différentes options, tapez : <​code>​transmission-daemon --help</​code>​+Pour connaître les différentes options, tapez : <​code ​bash>​transmission-daemon --help</​code>​
  
-Pour lancer ​et arrêter le daemon, tapez : <​code>​sudo ​service transmission-daemon ​start|stop</​code>​+Pour lancer ​ou arrêter le daemon, tapez : <​code ​bash>​sudo ​systemctl ​start|stop ​transmission-daemon.service</​code>​
  
 Le fichier de conf se trouve dans « /​var/​lib/​transmission-daemon/​info/​settings.json »,​ ne pas oublier de couper le daemon pendant son édition si vous ne voulez pas que les modifications soient écrasées ! Le fichier de conf se trouve dans « /​var/​lib/​transmission-daemon/​info/​settings.json »,​ ne pas oublier de couper le daemon pendant son édition si vous ne voulez pas que les modifications soient écrasées !
Ligne 92: Ligne 92:
 <note warning>​Veuillez stopper votre transmission-daemon avant d'​éditer votre settings.json,​ sinon au prochain redémarrage du daemon l'​ancienne configuration sera restaurée ! ;​-).</​note>​ <note warning>​Veuillez stopper votre transmission-daemon avant d'​éditer votre settings.json,​ sinon au prochain redémarrage du daemon l'​ancienne configuration sera restaurée ! ;​-).</​note>​
  
-Si vous n'avez jamais lancé transmission-daemon,​ veuillez utiliser la commande suivante : <​code>​sudo ​service ​transmission-daemon ​start</​code>​cette commande va permettre de lancer transmission-daemon et par ce fait, créer votre **~/​.config/​transmission-daemon/​**+Si vous n'avez jamais lancé transmission-daemon,​ veuillez utiliser la commande suivante : <​code ​bash>​sudo ​systemctl start transmission-daemon.service</​code>​cette commande va permettre de lancer transmission-daemon et par ce fait, créer votre **~/​.config/​transmission-daemon/​**
  
  
Ligne 99: Ligne 99:
 Pour que transmission-daemon fonctionne correctement il vous faudra éditer votre fichier **~/​.config/​transmission-daemon/​settings.json** avec les options suivantes: Pour que transmission-daemon fonctionne correctement il vous faudra éditer votre fichier **~/​.config/​transmission-daemon/​settings.json** avec les options suivantes:
  
-  ​*"​rpc-username" ​== Le nom de l'​utilisateur. +^ Les options((Fichier ​**~/​.config/​transmission-daemon/​settings.json**))^ Les explications ^ 
-  *"​rpc-password" ​== Le mot de passe. + 
-  *"​rpc-whitelist-enabled" ​== Active ou non la limitation d’accès aux IPS spécifiées dans rpc-whitelist. +|<code bash>"​rpc-username"​:</​code>​|Le nom de l'​utilisateur.| 
-  ​*"​rpc-enabled" ​== Activer le Web-UI. +|<code bash>"​rpc-password"​:</​code>​|Le mot de passe.| 
-  *"​rpc-authentication-required" ​== Activer l'​authentification du Web-UI. +|<code bash>"​rpc-whitelist-enabled"​:</​code>​|Active ou non la limitation d’accès aux IPS spécifiées dans rpc-whitelist.|* 
-  *"​download-dir" ​== Dossier où seront stockés les données téléchargées. +|<code bash>"​rpc-enabled"​:</​code>​| ​Activer le Web-UI.| 
-  *"​rpc-whitelist" ​== Liste d’adresses IP autorisés à accéder à l’interface web, séparées par des virgules, le caractère * permet de définir une plage d’adresse (192.168.*.*). +|<code bash>"​rpc-authentication-required"​:</​code>​| ​Activer l'​authentification du Web-UI.| 
-  *"​incomplete-dir" ​== Dossier où seront stockés temporairement les données en cours de téléchargement. +|<code bash>"​download-dir"​:</​code>​|Dossier où seront stockés les données téléchargées.| 
-  *"​dht-enabled" ​== Vous devez mettre cette valeur à false pour désactiver le [[wpfr>​Table_de_hachage_distribu%C3%A9e|DHT]] de votre daemon. +|<code bash>"​rpc-whitelist"​:</​code>​|Liste d’adresses IP autorisés à accéder à l’interface web, séparées par des virgules, le caractère * permet de définir une plage d’adresse (192.168.*.*).| 
-  *"​pex-enabled" ​== Vous devez mettre cette valeur à false pour désactiver le [[wpfr>​Peer_exchange|PEX]] de votre daemon.+|<code bash>"​incomplete-dir"​:</​code>​|Dossier où seront stockés temporairement les données en cours de téléchargement.| 
 +|<code bash>"​dht-enabled"​:</​code>​|Vous devez mettre cette valeur à false pour désactiver le [[wpfr>​Table_de_hachage_distribu%C3%A9e|DHT]] de votre daemon.| 
 +|<code bash>"​pex-enabled"​:</​code>​|Vous devez mettre cette valeur à false pour désactiver le [[wpfr>​Peer_exchange|PEX]] de votre daemon.|
  
 Quand toutes les options seront configurées,​ il vous restera plus qu'à faire :  Quand toutes les options seront configurées,​ il vous restera plus qu'à faire : 
-<​code>​sudo ​service ​transmission-daemon ​start</​code>​+<​code ​bash>​sudo ​systemctl start transmission-daemon.service</​code>​
  
 Votre Seedbox sera alors accessible via: Votre Seedbox sera alors accessible via:
  
-<​code>​http://​votreip:​9091/​transmission/​web/</​code>​+<​code ​bash>​http://​votreip:​9091/​transmission/​web/</​code>​
  
-<note tip>Si votre [[wpfr>​Seedbox|Seedbox]] n'est pas accessible, ceci voudra sûrement dire que vous avez un [[wpfr>​Pare-feu_%28informatique%29|Firewall]], il vous faudra donc ouvrir le port 9091/TCP en entrée, vous devez également ouvrir le port du peer-port en TCP/​UDP.</​note>​+<note tip>Si votre [[wpfr>​Seedbox|Seedbox]] n'est pas accessible, ceci voudra sûrement dire que vous avez un [[wpfr>​Pare-feu_%28informatique%29|firewall]], il vous faudra donc ouvrir le port 9091/TCP en entrée, vous devez également ouvrir le port du peer-port en TCP/​UDP.</​note>​
  
 === Explication du fichier settings.json (avancé) === === Explication du fichier settings.json (avancé) ===
  
-<file txt transmission-daemon> +^ Les options ^ Les explications ^ 
-  ​"​blocklist-enabled":​ "​true"​,  // Activer la blocklist (optionnel). +|<code bash>"​blocklist-enabled":​ "​true"​</code>​| ​Activer la blocklist (optionnel).| 
-  "​blocklist-url": ​"URL d'une blocklist",​ // L'URL de la blocklist (si active). +|<code bash>"​blocklist-url":​</code>​| ​L'URL de la blocklist (si active).| 
-  "​dht-enabled":​ "​false"​,  //​Désactiver le [[http://​fr.wikipedia.org/​wiki/​Table_de_hachage_distribu%C3%A9e|DHT]]. +|<code bash>"​dht-enabled":​ "​false"​</code> | Désactiver le [[http://​fr.wikipedia.org/​wiki/​Table_de_hachage_distribu%C3%A9e|DHT]].| 
-  "​download-dir": "/home/​user/​download",​ // Le dossier de téléchargement. +|<code bash>"​download-dir:"​</code>​| ​Le dossier de téléchargement.| 
-  "​download-queue-enabled": "true", ​ // Activer la file d'​attente. +|<code bash>"​download-queue-enabled:"​</code> | Activer la file d'​attente.| 
-  "​download-queue-size": "8", ​  // À modifier en fonction de votre ratio. +|<code bash>"​download-queue-size:"​</code> | À modifier en fonction de votre ratio.| 
-  "​idle-seeding-limit-enabled":​ "​false"​,  ​// Pour ne pas mettre ​en pause les torrents qui ne seed pas en continue. +|<code bash>"​idle-seeding-limit-enabled":​ "true/false"</code> | Mettre ​en pause ou non, les torrents qui ne seed pas en continue.| 
-  "​incomplete-dir": ​"/​home/​user/​incomplete", ​ // Dossier des torrents incomplets. +|<code bash>"​incomplete-dir":​</code>​| ​Dossier des torrents incomplets.| 
-  "​incomplete-dir-enabled":​ "​true"​,  // Activer le dossier incomplet. +|<code bash>"​incomplete-dir-enabled":​ "true/false"</code>​| ​Activer ​ou désactive ​le dossier incomplet.| 
-  "​lpd-enabled":​ "​false"​,  ​// Désactiver ​LPD. +|<code bash> ​"​lpd-enabled":​ "true/false"</code>​|Active/désactive le LPD.| 
-  "​peer-port":​ "​51413"​,  // Le port pour les échanges (à modifier à votre convenance et ne pas oublier de l'​ouvrir dans le firewall). +|<code bash>"​peer-port":​ "​51413"​</code> | Le port pour les échanges (à modifier à votre convenance et ne pas oublier de l'​ouvrir dans le firewall).| 
-  "​peer-port-random-on-start":​ "​false"​// Désactiver ​le port aléatoire au démarrage. +|<code bash>"​peer-port-random-on-start":​ "true/false"</code>​|Activer/désactiver ​le port aléatoire au démarrage.| 
-  "​pex-enabled":​ "​false"​// Désactiver ​le  [[http://​fr.wikipedia.org/​wiki/​Peer_exchange|PEX]]. +|<code bash>"​pex-enabled":​ "true/false"</code>​|Activer/désactiver ​le  [[http://​fr.wikipedia.org/​wiki/​Peer_exchange|PEX]].| 
-  "​ratio-limit-enabled":​ "​false"​,  ​// Désactiver ​la limite du ratio. +|<code bash>"​ratio-limit-enabled":​ "true/false"</code>​|Activer/désactiver ​la limite du ratio.| 
-  "​rpc-authentication-required":​ "​true"​,  // Activer l'​authentification du Web-UI. +|<code bash>"​rpc-authentication-required":"​true/false"</code>|Activer/​désactiver ​l'​authentification du Web-UI.| 
-  "​rpc-bind-address":​ "​0.0.0.0"​,  // Adresse sur lesquels activer le Web-UI (0.0.0.0 pour toutes les adresses). +|<code bash>"​rpc-bind-address":​ "​0.0.0.0"​</code>|Adresse sur lesquels activer le Web-UI (0.0.0.0 pour toutes les adresses)| 
-  "​rpc-enabled":​ "​true"​, // Activer le Web-UI. +|<code bash>"​rpc-enabled":​ "true/false"</code>​| ​Activer le Web-UI.| 
-  "​rpc-password":​ "​votre_mot_de_passe"​,  // Le mot de passe (à votre guise, il sera chiffré au prochain redémarrage du service). +|<code bash>"​rpc-password":​ "​votre_mot_de_passe"​</code>|Le mot de passe (à votre guise, il sera chiffré au prochain redémarrage du service).| 
-  "​rpc-port":​ "​9091"​,  // Le port pour accéder au Web-UI (à modifier à votre convenance et ne pas oublier de l'​ouvrir dans le firewall). +|<code bash>"​rpc-port":​ "​9091"​</code>|Le port pour accéder au Web-UI (à modifier à votre convenance et ne pas oublier de l'​ouvrir dans le firewall).| 
-  "​rpc-username":​ "​beaver"​,  // Votre identifiant (à votre guise). +|<code bash>"​rpc-username":​ "​beaver"​</code>|Votre identifiant (à votre guise).| 
-  "​rpc-whitelist":​ "ip list",   // Liste d’adresses IP autorisées à accéder à l’interface web, séparées par des virgules, le caractère "​*"​ permet de définir une plage d’adresse (192.168.*.*). +|<code bash>"​rpc-whitelist":​ "ip list"</code>|Liste d’adresses IP autorisées à accéder à l’interface web, séparées par des virgules, le caractère "​*"​ permet de définir une plage d’adresse (192.168.*.*).| 
-  "​speed-limit-down":​ "​6000"​,   // Limite de débit en download (ici 6Mo/s, à adapter). +|<code bash>"​speed-limit-down":​ "​6000"​</code>|Limite de débit en download (ici 6Mo/s, à adapter).| 
-  "​speed-limit-down-enabled":​ "​true"​,   // Activer la limite ​(remplacer true par false pour déactiver)+|<code bash>"​speed-limit-down-enabled":​ "true/false"</code>|Activer/​désactiver ​la limite.| 
-  "​speed-limit-up":​ "​6000"​,  // Limite de débit en upload (ici 6Mo/s, à adapter). +|<code bash>"​speed-limit-up":​ "​6000"​</code>​| ​Limite de débit en upload (ici 6Mo/s, à adapter).| 
-  "​speed-limit-up-enabled":​ "​true"​,  ​// Activer ​la limite ​(remplacer true par false pour déactiver)+|<code bash>"​speed-limit-up-enabled":​ "true/fase"</code>​|Activer/désactiver ​la limite.| 
-  "​start-added-torrents":​ "​true"​,  // Démarrer les torrents à l'​ajout. +|<code bash>"​start-added-torrents":​ "true/false"</code>|Démarrer ​ou non les torrents à l'​ajout.|
-  </​file>​ +
  
  
Ligne 163: Ligne 163:
 Trêve de blabla voici les instructions :-D : Trêve de blabla voici les instructions :-D :
  
-<​code>​sudo openssl req -x509 -nodes -days 365 -newkey rsa:2048 -out /​etc/​apache2/​server.crt -keyout /​etc/​apache2/​server.key</​code>​+<​code ​bash>sudo openssl req -x509 -nodes -days 365 -newkey rsa:2048 -out /​etc/​apache2/​server.crt -keyout /​etc/​apache2/​server.key</​code>​
  
 **Les explications :** **Les explications :**
Ligne 175: Ligne 175:
 Voici pour les explications de la commande, maintenant nous devons ajouter/​modifier notre VirtualHost. Voici pour les explications de la commande, maintenant nous devons ajouter/​modifier notre VirtualHost.
  
-<​code>​sudo nano /​etc/​apache2/​sites-available/​transmission.conf</​code>​+<​code ​bash>sudo nano /​etc/​apache2/​sites-available/​transmission.conf</​code>​
  
 Et on y insère ceci: Et on y insère ceci:
Ligne 222: Ligne 222:
 Nous chargeons ensuite le module SSL de Apache, ainsi que les modules pour le Reverse Proxy : Nous chargeons ensuite le module SSL de Apache, ainsi que les modules pour le Reverse Proxy :
  
-<​code>​sudo a2enmod ssl proxy proxy_http</​code> ​+<​code ​bash>sudo a2enmod ssl proxy proxy_http</​code> ​
  
 On charge notre VirtualHost:​ On charge notre VirtualHost:​
  
-<​code>​sudo a2ensite transmission</​code>​+<​code ​bash>sudo a2ensite transmission</​code>​
  
 On relance Apache: On relance Apache:
  
-<​code>​sudo ​service apache2 ​restart</​code>​+<​code ​bash>​sudo ​systemctl ​restart ​apache2.service</​code>​
  
 On ouvre notre navigateur web et on y insère ceci: On ouvre notre navigateur web et on y insère ceci:
  
-<​code>​https://​votrendd.tld/​transmission/​web/</​code>​+<​code ​bash>​https://​votrendd.tld/​transmission/​web/</​code>​
  
 **Magie**, votre daemon transmission est accessible en HTTPS 8-). **Magie**, votre daemon transmission est accessible en HTTPS 8-).
Ligne 246: Ligne 246:
 Une interface Web permet de contrôler Transmission. Depuis la version 1.30, elle est intégrée ainsi qu'un mini serveur web dans l'​application transmission. Cela signifie qu'il vous suffit de l'​activer dans les préférences et de vous rendre à l'​adresse : Une interface Web permet de contrôler Transmission. Depuis la version 1.30, elle est intégrée ainsi qu'un mini serveur web dans l'​application transmission. Cela signifie qu'il vous suffit de l'​activer dans les préférences et de vous rendre à l'​adresse :
  
-<​code>​http://​localhost:​9091/​transmission/​web/</​code>​+<​code ​bash>​http://​localhost:​9091/​transmission/​web/</​code>​
  
 ==== Kettu ==== ==== Kettu ====
Ligne 258: Ligne 258:
 Mais avant nous allons faire un backup du dossier web actuel pour se faire on ferra: ​ Mais avant nous allons faire un backup du dossier web actuel pour se faire on ferra: ​
  
-<​code>​mkdir backupwebui && sudo mv /​usr/​local/​share/​transmission/​web backupwebui/</​code>​+<​code ​bash>mkdir backupwebui && sudo mv /​usr/​local/​share/​transmission/​web backupwebui/</​code>​
  
 Ensuite il suffit de déplacer notre dossier web qu'on a git: Ensuite il suffit de déplacer notre dossier web qu'on a git:
  
-<​code>​sudo mv web/ /​usr/​local/​share/​transmission/</​code>​+<​code ​bash>sudo mv web/ /​usr/​local/​share/​transmission/</​code>​
  
 On refresh notre page de notre navigateur internet, et vous aurez quelque chose de semblable à ceci: On refresh notre page de notre navigateur internet, et vous aurez quelque chose de semblable à ceci:
Ligne 276: Ligne 276:
 On récupère la dernière version de Transmission Web Control: On récupère la dernière version de Transmission Web Control:
  
-<​code>​wget https://​github.com/​ronggang/​transmission-web-control/​raw/​master/​release/​transmission-control-full.tar.gz</​code>​+<​code ​bash>wget https://​github.com/​ronggang/​transmission-web-control/​raw/​master/​release/​transmission-control-full.tar.gz</​code>​
  
 On décompresse l'​archive : On décompresse l'​archive :
  
-<​code>​sudo tar xvzf transmission-control-full.tar.gz</​code>​+<​code ​bash>tar xvzf transmission-control-full.tar.gz</​code>​
  
 On se retrouve donc avec un dossier web, nous devons déplacer ce dossier dans: On se retrouve donc avec un dossier web, nous devons déplacer ce dossier dans:
  
-<​code>/​usr/​share/​transmission/</​code>​+<​code ​bash>/​usr/​share/​transmission/</​code>​
  
 Mais avant nous allons faire un backup du dossier web actuel pour se faire on ferra: ​ Mais avant nous allons faire un backup du dossier web actuel pour se faire on ferra: ​
  
-<​code>​mkdir backupwebui && sudo mv /​usr/​share/​transmission/​web backupwebui/</​code>​+<​code ​bash>mkdir backupwebui && sudo mv /​usr/​share/​transmission/​web backupwebui/</​code>​
  
-Ensuite il suffit de déplacer notre dossier web qu'on a git:+Ensuite il suffit de déplacer notre dossier web qu'on a wget:
  
-<​code>​sudo mv web/ /​usr/​share/​transmission/</​code>​+<​code ​bash>sudo mv web/ /​usr/​share/​transmission/</​code>​
  
 On refresh notre page de notre navigateur internet, et vous aurez quelque chose de semblable à ceci: On refresh notre page de notre navigateur internet, et vous aurez quelque chose de semblable à ceci:
Ligne 306: Ligne 306:
 On récupère la dernière version de Transmission Web Control: On récupère la dernière version de Transmission Web Control:
  
-<​code>​git clone https://​github.com/​killemov/​Shift.git web</​code>​+<​code ​bash>git clone https://​github.com/​killemov/​Shift.git web</​code>​
  
 On se retrouve donc avec un dossier web, nous devons déplacer ce dossier dans: On se retrouve donc avec un dossier web, nous devons déplacer ce dossier dans:
  
-<​code>/​usr/​local/​share/​transmission</​code>​+<​code ​bash>/​usr/​local/​share/​transmission</​code>​
  
 Mais avant nous allons faire un backup du dossier web actuel pour se faire on ferra: ​ Mais avant nous allons faire un backup du dossier web actuel pour se faire on ferra: ​
  
-<​code>​mkdir backupwebui && sudo mv /​usr/​local/​share/​transmission/​web backupwebui/</​code>​+<​code ​bash>mkdir backupwebui && sudo mv /​usr/​local/​share/​transmission/​web backupwebui/</​code>​
  
 Ensuite il suffit de déplacer notre dossier web qu'on a git: Ensuite il suffit de déplacer notre dossier web qu'on a git:
  
-<​code>​sudo mv web/ /​usr/​local/​share/​transmission/</​code>​+<​code ​bash>sudo mv web/ /​usr/​local/​share/​transmission/</​code>​
  
 On refresh notre page de notre navigateur internet, et vous aurez quelque chose de semblable à ceci: On refresh notre page de notre navigateur internet, et vous aurez quelque chose de semblable à ceci:
Ligne 333: Ligne 333:
 On récupère la dernière version de Owncloud Transmission Web-UI : On récupère la dernière version de Owncloud Transmission Web-UI :
  
-<​del>​http://​mspot.tk/​oc/​index.php/​s/​QW9uDVVt1IToPEa/​download</​del> ​-> lien mort...+<​del>​http://​mspot.tk/​oc/​index.php/​s/​QW9uDVVt1IToPEa/​download</​del>​((Lien ​mort.)).
  
 Ensuite nous [[:​tutoriel:​comment_installer_un_paquet|installons]] le package p7zip: Ensuite nous [[:​tutoriel:​comment_installer_un_paquet|installons]] le package p7zip:
  
-<​code>​sudo apt-get install p7zip</​code>​+<​code ​bash>sudo apt install p7zip</​code>​
  
 Ensuite nous décompressons le fichier **OwnCloud_Trans_Web_UI_1.0.0.7z** : Ensuite nous décompressons le fichier **OwnCloud_Trans_Web_UI_1.0.0.7z** :
  
-<​code>​7z x OwnCloud_Trans_Web_UI_1.0.0.7z</​code>​+<​code ​bash>7z x OwnCloud_Trans_Web_UI_1.0.0.7z</​code>​
  
 On se retrouve donc avec un dossier web, nous devons déplacer ce dossier dans: On se retrouve donc avec un dossier web, nous devons déplacer ce dossier dans:
  
-<​code>/​usr/​local/​share/​transmission</​code>​+<​code ​bash>/​usr/​local/​share/​transmission</​code>​
  
 Mais avant nous allons faire un backup du dossier web actuel pour se faire on ferra: ​ Mais avant nous allons faire un backup du dossier web actuel pour se faire on ferra: ​
  
-<​code>​mkdir backupwebui && sudo mv /​usr/​local/​share/​transmission/​web backupwebui/</​code>​+<​code ​bash>mkdir backupwebui && sudo mv /​usr/​local/​share/​transmission/​web backupwebui/</​code>​
  
 Ensuite il suffit de déplacer notre dossier web qu'on a téléchargé : Ensuite il suffit de déplacer notre dossier web qu'on a téléchargé :
  
-<​code>​sudo mv web/ /​usr/​local/​share/​transmission/</​code>​+<​code ​bash>sudo mv web/ /​usr/​local/​share/​transmission/</​code>​
  
 On refresh notre page de notre navigateur internet, et vous aurez quelque chose de semblable à ceci: On refresh notre page de notre navigateur internet, et vous aurez quelque chose de semblable à ceci:
Ligne 363: Ligne 363:
 Nous supprimons le Web-UI customisé : Nous supprimons le Web-UI customisé :
  
-<​code>​sudo rm -r /​usr/​local/​share/​transmission/​web</​code>​+<​code ​bash>sudo rm -r /​usr/​local/​share/​transmission/​web</​code>​
  
 Nous utilisons notre backup "​web"​ pour restaurer le Web-UI orginal : Nous utilisons notre backup "​web"​ pour restaurer le Web-UI orginal :
  
-<​code>​sudo mv backupwebui/​web /​usr/​local/​share/​transmission/</​code>​+<​code ​bash>sudo mv backupwebui/​web /​usr/​local/​share/​transmission/</​code>​
  
 ===== transmission-remote ===== ===== transmission-remote =====
Ligne 374: Ligne 374:
 Vous pouvez voir un exemple de son utilisation [[:​seedbox#​transmisson-remote|là]] Vous pouvez voir un exemple de son utilisation [[:​seedbox#​transmisson-remote|là]]
  
-Pour connaître les différentes options, tapez :<​code>​transmission-remote --help</​code>​ +Pour connaître les différentes options, tapez :<​code ​bash>​transmission-remote --help</​code>​ 
-  * Pour avoir le listing des torrents, tapez :<​code>​transmission-remote -l </​code>​ +  * Pour avoir le listing des torrents, tapez :<​code ​bash>​transmission-remote -l </​code>​ 
-  * Pour avoir les infos d'un torrent plus les peers connectés, tapez :<​code>​transmission-remote -t (ID) -i -pi </​code> ​+  * Pour avoir les infos d'un torrent plus les peers connectés, tapez :<​code ​bash>​transmission-remote -t (ID) -i -pi </​code> ​
 <note tip>​**(ID)** = numéro du torrent (1ere colonne du listing) ​ <note tip>​**(ID)** = numéro du torrent (1ere colonne du listing) ​
  
Ligne 411: Ligne 411:
  
 <​note>​Si vous obtenez une erreur "​**Unauthorized User**",​ transmission est peut-être configuré pour demander un login. Il faudra, par exemple pour lister les torrent utiliser la syntaxe suivante : <​note>​Si vous obtenez une erreur "​**Unauthorized User**",​ transmission est peut-être configuré pour demander un login. Il faudra, par exemple pour lister les torrent utiliser la syntaxe suivante :
-<​code>​transmission-remote -n nom:​motdepasse -l</​code>​Où nom et username sont à mettre dans les variables rpc-username et rpc-password dans le settings.json de transmission ou transmission-daemon selon le cas.</​note>​+<​code ​bash>​transmission-remote -n nom:​motdepasse -l</​code>​Où nom et username sont à mettre dans les variables rpc-username et rpc-password dans le settings.json de transmission ou transmission-daemon selon le cas.</​note>​
  
-  * Pour supprimer un ou plusieurs torrent, tapez :<​code>​transmission-remote -t (ID) -r</​code>​ +  * Pour supprimer un ou plusieurs torrent, tapez :<​code ​bash>​transmission-remote -t (ID) -r</​code>​ 
-  * Pour stopper un ou plusieurs torrent, tapez :<​code>​transmission-remote -t (ID) -S</​code>​ +  * Pour stopper un ou plusieurs torrent, tapez :<​code ​bash>​transmission-remote -t (ID) -S</​code>​ 
-  * Pour relancer un ou plusieurs torrent, tapez :<​code>​transmission-remote -t (ID) -s</​code>​ +  * Pour relancer un ou plusieurs torrent, tapez :<​code ​bash>​transmission-remote -t (ID) -s</​code>​ 
-  * Pour ajouter un fichier torrent, tapez :<​code>​transmission-remote -a /​le/​chemin/​fichier.torrent</​code>​+  * Pour ajouter un fichier torrent, tapez :<​code ​bash>​transmission-remote -a /​le/​chemin/​fichier.torrent</​code>​
  
 ==== transmission-remote-gtk ​ ==== ==== transmission-remote-gtk ​ ====
Ligne 424: Ligne 424:
 {{transmission-remote-gtk.png?​770nolink}} {{transmission-remote-gtk.png?​770nolink}}
  
-  * Ouvrir un [[:​terminal]] et saisir la [[:​commande_shell|commande]] suivante : <​code>​sudo add-apt-repository ppa:​ajf/​trg</​code>​ +  * Ouvrir un [[:​terminal]] et saisir la [[:​commande_shell|commande]] suivante : <​code ​bash>sudo add-apt-repository ppa:​ajf/​trg</​code>​ 
-  * Recharger la liste des paquets avec la [[:​commande_shell|commande]] suivante : <​code>​sudo apt-get update</​code>​ +  * Recharger la liste des paquets avec la [[:​commande_shell|commande]] suivante : <​code ​bash>sudo apt update</​code>​ 
-  * Installation du package transmission-remote-gtk :<​code>​sudo apt-get install transmission-remote-gtk</​code>​+  * Installation du package transmission-remote-gtk :<​code ​bash>sudo apt install transmission-remote-gtk</​code>​
  
 ==== Transmission Remote GUI ==== ==== Transmission Remote GUI ====
Ligne 436: Ligne 436:
 Nous téléchargeons la dernière version en date : Nous téléchargeons la dernière version en date :
  
-<​code>​wget http://​downloads.sourceforge.net/​project/​transgui/​5.0.1/​transgui-5.0.1-x86_64-linux.zip</​code>​+<​code ​bash>wget http://​downloads.sourceforge.net/​project/​transgui/​5.0.1/​transgui-5.0.1-x86_64-linux.zip</​code>​
  
 Maintenant on va extraire l'​archive : Maintenant on va extraire l'​archive :
  
-<​code>​unzip transgui-5.0.1-x86_64-linux.zip</​code>​+<​code ​bash>unzip transgui-5.0.1-x86_64-linux.zip</​code>​
  
 Il ne reste plus qu'à lancer l’exécutable **transgui** qui ressemble à ceci : Il ne reste plus qu'à lancer l’exécutable **transgui** qui ressemble à ceci :
Ligne 459: Ligne 459:
  
 Commencez par aller dans le répertoire local de Transmission avant de purger le dossier des téléchargements incomplets : Commencez par aller dans le répertoire local de Transmission avant de purger le dossier des téléchargements incomplets :
- +<code bash> 
-  cd $HOME/​.config/​transmission/​ +cd $HOME/​.config/​transmission/​ 
-  rm -r Incomplete/​*+rm -r Incomplete/​*</​code>​
  
 ===== Désinstallation ===== ===== Désinstallation =====
  • transmission.txt
  • Dernière modification: Le 27/07/2018, 11:06
  • par beaver