Logo de Retroarch

RetroARCH

RetroArch est un logiciel multi-émulation. Disponible sur une quantité impressionnante de machines et d’OS (Windows, OSX, Linux, Android, iOS, mais aussi PS3, PSP, Xbox 360 et 1, Gamecube, et bien d’autres encore). Il s’agit d’une interface unifiée qui peut charger différents « cœurs » d’émulation (les cores) pour exécuter les anciens jeux de quasiment toutes les plates-formes.

Retroarch est présent dans les dépôts officiels retroarch depuis Xenial (18.04). Cependant, la version dans les dépôts est très ancienne et ne permet pas de bénéficier des dernières améliorations et fonctionnalités de Retroarch, dont le développement avance très vite.

Il est donc recommandé d'utiliser les méthodes ci-dessous (Flatpak, Snap, PPA ou la compilation).

Avec Flatpak

Articles dédiés : flatpak, tutoriel pour l'utiliser.

Depuis la page de téléchargement de Retroarch ou Flathub, suivez les instructions qui vous concernent pour installer Retroarch selon le niveau de privilèges qui vous convient.

Avec Snap

Article dédié : snap.

En vous rendant sur Snapcraft, installez Retroarch.

via un PPA

Pour la version stable :

sudo add-apt-repository ppa:libretro/stable && sudo apt-get update && sudo apt-get install retroarch

Pour la version en développement :

sudo add-apt-repository ppa:libretro/testing && sudo apt-get update && sudo apt-get install retroarch

Compilation

Récupérer le code sur GitHub : https://github.com/libretro/RetroArch

Installer les dépendances :

sudo apt-get install -y make git-core curl g++ pkg-config libglu1-mesa-dev freeglut3-dev mesa-common-dev libsdl1.2-dev libsdl-image1.2-dev libsdl-mixer1.2-dev libsdl-ttf2.0-dev

Compiler :

./configure
make

Retroarch

La plupart des manettes sont reconnues automatiquement. Sans manettes, Retroarch s'utilise avec les flèches et les touches Entrée et retour. La souris est également utilisable.

Pour franciser l'interface :

Réglages (deuxième menu à droite) > User > Language

Plusieurs interfaces sont disponibles :

Réglages > Pilotes >Menu
Les principales interfaces :
XMB Ozone RGUI GLUI

Pour assigner des touches de raccourcis sur la manette afin d'afficher le menu de l'émulateur lorsque le jeu est lancé :

Réglages > Entrées > Assignations des touches de raccourcis > Combinaisons de touches pour afficher/masquer le menu

Libretro

Utilisation des cœurs

Les cœurs peuvent être obtenus par l'interface RetroArch :

Mises à jour > Mise à jour des cœurs.

On peut également les obtenir :

Pour que la mise à jour des cœurs soit opérationnelle, pour une installation initiale via apt, il est nécessaire de modifier les droits de /usr/lib/x86_64-linux-gnu/libretro/ en écriture à l'utilisateur retroarch.

Ligne de commandes

Retroarch s'utilise aussi uniquement en ligne de commande, afin d'utiliser les cœurs dans d'autres interfaces (par exemple EmulationStation) ou en créant des lanceurs. La ligne de commande type est :

retroarch -L /chemin/vers/libretro/core.so jeu.rom

Vignettes

Pour afficher des couvertures de jeux et des captures d'écran dans les listes :

Réglages > Menu > Vignettes

Ensuite dans Mises à jour > Thumbnails Updater les images sont téléchargeables par machine.

MAME émule de nombreuses consoles et ordinateurs. Sa configuration n'est notoirement pas très simple et elle est encore moins évidente quand on l'utilise avec RetroArch.

Structure des répertoires, exemple pour l'Atari 5200 :

home\user\.config 
   |
 retroarch
   |
system
|
|
| - - mame
        |
        | - - Hash
        |
        | - - Roms
               |
               | - - a5200
                        |
                        | - - Fichiers a5200.zip (bios) + roms
                           

Ensuite, configurez le dossier des Bios pour le faire pointer vers le dossier system.

Multitap

Vous pouvez vite vous retrouver à galérer pour activer le multitap, il semble être prévu par rétroarch, mais ne fonctionne pas.

Et bien rassurez-vous, il fonctionne ! Sachez tout de même que vous perdrez cependant la fonction de vibration des manettes en l'activant. Cela n'a pas encore été fixé à ce jour.

Voici l'astuce :

La meilleure solution pour ne pas avoir à répéter l'opération advita eternam, est de créer un fichier de configuration pour le ¢oeur, et ensuite pour le jeu spécifique dont vous souhaitez avoir le multitap. (vous permettant ainsi de garder la vibration des manettes pour les autres jeux sans y toucher)

Lancez le jeu psx et allez dans le menu retroarch (F1)

  • Vous devriez alors être dans le menu rapide (quick menu) si ce n'est pas le cas, allez-y !

Ensuite allez dans le menu "Option"

  • ici vous aurez la liste de vos manettes (pad 1 type, pad 2 type, etc…) Mettez les tous sur l'option "STANDART"
  • Mettes ensuite l'option Multitap 1&2 sur auto (FIXME il me semble qu'en le mettant sur off cela fonctionne aussi… à vérifier)

Retour (revenez en arrière, ou au menu précédent)

Et là tout en bas, avant dernière ligne : Sauvegarder les overrides de cœur retournez dans le menu Option → multitap : ON → Retour → Sauvegarder les overrides de jeu

Relancez le jeu, et voilà, ça fonctionne ! :)

  • retroarch.txt
  • Dernière modification: Le 26/07/2020, 12:41
  • par corrigo