Contenu | Rechercher | Menus

GDM, le gestionnaire de session de GNOME

GDM est le gestionnaire de sessions de l'environnement GNOME et son bureau GNOME Shell.

C'est donc le gestionnaire de connexion pré-installé de la variante par défaut d'Ubuntu à partir de la version 17.10, et de la variante Ubuntu GNOME (versions antérieures à 17.04).

GDM sur Ubuntu 17.10
Ci-dessus, GDM sur Ubuntu 17.10
(les versions antérieures arboraient un fond gris sombre)

Installation

L'installation d'un gestionnaire de session alternatif est déconseillée. Il est plus sûr d'utiliser GDM au sein d'une variante où il est présent par défaut.

L'installation de GDM entraînera inévitablement l'installation de GNOME Shell si il n'est pas déjà présent.

Pour l'installation, il fait disposer des droits d'administration et d'une connexion à Internet fonctionnelle.

Il suffit d'installer le paquet gdm3.

Le système ne peut avoir qu'un seul gestionnaire de connexion ! Le processus d'installation vous demandera donc de choisir entre activer GDM et conserver votre gestionnaire de connexion existant.

Ubuntu 14.04

Pour Ubuntu 14.04 LTS, le paquet s'appelle gdm.

Utilisation

Au démarrage, une liste d'utilisateurs est proposée. Cliquez sur votre nom.

On vous demande alors votre mot de passe, entrez-le et cliquez sur "Se connecter".

Cliquez sur "Annuler" pour revenir à la liste des utilisateurs.

Choix de l'environnement

Si plusieurs environnements sont installés, à coté du bouton "Se connecter" se trouvera un petit engrenage. En cliquant dessus, vous pouvez sélectionner l'environnement de votre choix.

À partir d'Ubuntu 17.10, cela concerne notamment le choix entre "Ubuntu" (sous-entendu sur Wayland) et "Ubuntu sur Xorg".

En haut à droite, un menu vous permet de modifier quelques paramètres système, comme le son. Un bouton pour éteindre/redémarrer l'ordinateur est également disponible.

Options d'accessibilité

Juste à gauche du menu système, des options d'accessibilité sont disponibles :

  • Agrandir le texte ;
  • Faire surgir un clavier visuel ;
  • Activer le lecteur d'écran ;
  • etc.

Verrouillage

L'écran de verrouillage par défaut d'Ubuntu 17.10 GDM gère aussi le verrouillage/déverrouillage de l'écran (au moment de la mise en veille par exemple).

Une image occupera alors l'écran, avec une horloge en son centre. Vos notifications peuvent apparaître sur l'écran de verrouillage si vous le souhaitez.

En faisant Espace, ou en faisant glisser l'image vers le haut (geste au touchpad, clic maintenu à la souris, molette de la souris, …), cette image va se retirer.


Le déverrouillage d'une session sur Ubuntu 17.10 On vous demandera alors votre mot de passe pour déverrouiller la session.

Un autre utilisateur a verrouillé sa session ? Vous pouvez malgré tout ouvrir la vôtre en cliquant sur "Changer d'utilisateur". Mais attention, les performances de la machine seront impactées, car l'autre session n'a pas été fermée.

Les options d'accessibilité ne seront disponibles sur l'écran de déverrouillage que si elles ont été activées par l'utilisateur au sein de sa session.


Configuration

GDM n'a pas été conçu d'une manière facilement configurable. Les manipulations qui vont suivre sont par conséquent risquées pour votre système. Faites attention à :
  • Avoir sauvegardé une version originale des données que vous modifiez ;
  • Avoir la version concernée par la partie que vous appliquez ;
  • Ne pas faire la moindre faute de frappe.

Les mises à niveau, voire les mises à jour, risquent par ailleurs de réinitialiser vos configurations.

Les droits d'administration sont requis.

Ubuntu GNOME 14.04

Utilisez GDM3Setup (cet utilitaire n'est pas valable pour les versions suivantes).

Ubuntu GNOME 16.04 et 17.04

La configuration de GDM est complexe, cette page n'abordera que le point de vue de l'utilisateur.

Le fichier de configuration /etc/gdm/custom.conf va permettre de modifier quelques paramètres.

Le fichier custom.conf se compose de plusieurs sections de paramètres délimitées par des titres de sections entre crochets (entre parenthèses se trouve la liste des options disponibles) :

  • [chooser] (multicast)
  • [daemon] (TimedLoginEnable, TimedLogin, TimedLoginDelay, AutomaticLogin, User, Group)
  • [debug] (Enable)
  • [greeter] (IncludeAll, Include, Exclude)
  • [security] (DisallowTCP)
  • [xdmcp] (DisplaysPerHost, Enable, HonorIndirect, MaxPending, MaxSessions, MaxWait, MaxWaitIndirect, PingIntervalSeconds, Port, Willing)
Les options les plus utilisées par les utilisateurs sont celles figurant dans [greeter] et [daemon], les autres étant surtout utilisées par les administrateurs de réseaux. Pour ces derniers, la lecture de la documentation officielle sera plus instructive.

Pour une documentation complète, voir ici.

Configuration de [daemon]

Option TimedLoginEnable active/désactive la connexion automatique temporisée
Option TimedLogin utilisateur connecté après le délai de temporisation
Option TimedLoginDelay délai de temporisation avant connexion automatique
Option AutomaticLoginEnable active/désactive la connexion immédiate
Option AutomaticLogin utilisateur connecté immédiatement
Option User en général et par défaut gdm
Option Group en général et par défaut gdm

Configuration de [greeter]

Option IncludeAll si vrai (true), tous les utilisateurs de l'ordinateur local, sinon (false) seulement les utilisateurs connectés récemment
Option Include liste des utilisateurs toujours visibles (le symbole de séparation est la virgule)
Option Exclude liste des utilisateurs toujours exclus (ce paramètre remplace complètement le réglage d'origine)

Changer l'arrière-plan de GDM

  • Pour retrouver l'arrière-plan gris avec les éléments d'interface bleus (utilisé par les autres distributions) à l'écran de connexion, installez le paquet gnome-session. Il est alors possible de récupérer le thème par défaut de GDM en lançant la commande suivante en tant qu'administrateur :
    update-alternatives --config gdm3.css

    Choisissez alors gnome-shell.css en tapant le numéro adéquat.

Voir aussi



Le contenu de ce wiki est sous licence : CC BY-SA v3.0