exFAT

exFAT (Extended File Allocation Table) est un système de fichiers propriétaire Microsoft, conçu essentiellement pour les mémoires flash.
Il permet de dépasser la limite de 4 Gio par fichier de FAT32. Comme les autres FAT, il est accessible à tous en lecture et écriture.

En date de février 2019, Linux ne sait pas réparer ce système de fichiers (cf. man exfatfsck). Donc, à moins d'avoir Windows installé dans la même machine, le format exfat ne convient pas à une partition interne.

Pour que vos clefs USB, cartes mémoire et autres périphériques utilisant le système de fichiers exFat soient montés automatiquement dès leur branchement et pour pouvoir les reformater, il faut installer les paquets exfat. installez les paquets exfat-utils et exfat-fuse.

sudo apt-get install --reinstall -y exfat-fuse  exfat-utils

Si vous avez un support (disque, clef ou carte-mémoire) sans table de partitions, il faut d'abord créer la table de partitions puis une partition.
Lancez GParted : éditeur de partitions ou, si vous utilisez Kubuntu ou KDE Neon, KDE Partition Manager.
Choisissez avec certitude le bon /dev/sdX - en cas de doute, demandez sur le forum - puis
> menu "Périphérique" puis "Créer une table de partitions"

Ensuite il va falloir créer la partition puis la formater.

ATTENTION !!! les données présentes seront effacées.

Pour une carte-mémoire que vous destinez à votre caméscope ou à votre appareil photo, le mieux, et de loin, est de procéder depuis ces appareils.

Ubuntu version 18.04

S'assurer d'avoir compris les enjeux de l'avertissement en haut de page.
a) Pour une carte-mémoire, voir ci-dessus.
b) Pour une partition de disque interne :

Pour une partition de disque interne, procédez depuis le Windows de la même machine ou abstenez-vous si vous ne savez pas exactement ce que vous faites.

Puis, en ayant redémarré Ubuntu, vous pourrez vérifier avec le gestionnaire de disques que le bouton "monter au démarrage du système", si c'est votre souhait, soit bien coché.

Pensez à faire vérifier la partition périodiquement par Windows.

c) Pour une partition de disque externe
Il reste possible de formater en exfat avec la même méthode que pour les versions d'Ubuntu inférieures à la 17.10.
Ou bien utilisez l'application DISQUE, créez une partition s'il n'y en a pas encore (à condition que la partition soit parmi les 31 premières du disque), choisissez l'option autre et choisissez exfat. Exemple en image.

Pensez à faire vérifier la partition périodiquement par Windows.

Ubuntu version 17.10

Utilisez l'application DISQUE, créez une partition s'il n'y en a pas encore, choisissez l'option personnalisée et tapez les caractères exfat à la place de btrfs qui est proposé.

Ubuntu inférieur à la version 17.10

Pour formater en exfat la partition numéro N d'un support /dev/sdX à partir d'Ubuntu,
a) Utilisez gparted ou partitionmanager pour créer une partition non formatée. N'oubliez pas de valider.
b) Fermez gparted / partitionmanager et attendez quelques secondes.
c) Formatez en ligne de commande :

sudo mkexfatfs -n MonEXFAT /dev/sdXN

en remplaçant avec certitude X et N par les bonnes valeurs.

ATTENTION !!! Bien vérifier les valeurs X et N juste avant les opérations, sous peine de perdre des données ailleurs !

À la place de MonEXFAT, vous pouvez mettre une autre étiquette, jusqu'à quinze caractères.

Pour vous épargner des tracas ultérieurs, évitez les espaces, les caractères accentués, cédilles et autres signes diacritiques.
  • exfat.txt
  • Dernière modification: Le 09/02/2019, 09:32
  • par 82.251.241.242