Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
emacs [Le 02/07/2013, 05:20]
118.99.64.53 [Premier contact]
emacs [Le 03/04/2018, 16:24] (Version actuelle)
ebecheto [Commandes de bases]
Ligne 1: Ligne 1:
-{{tag>​programmation éditeur_de_texte IDE}}+{{tag>Xenial ​programmation éditeur_de_texte IDE}}
  
 ---- ----
Ligne 7: Ligne 7:
 **Emacs**, ou Editor MACroS, créé par Richard Stallman est un [[éditeur de texte]] très puissant, extensible et personnalisable. **Emacs**, ou Editor MACroS, créé par Richard Stallman est un [[éditeur de texte]] très puissant, extensible et personnalisable.
  
-Bien que d'​apparence austère, avec un peu de prise en main, Emacs peut servir d'​environnement de développement pour beaucoup de langages (LaTeX avec l'extention ​auctex, html...), de navigateur internet, de client mail, de client ​irc, de psychanalyste...+Bien que d'​apparence austère ​de prime abord, avec un peu de prise en main, Emacs peut servir d'​environnement de développement pour beaucoup de langages (LaTeX avec l'extension ​auctex, python, javascript, html...), de navigateur internet, de client mail, de client ​IRC, de psychanalyste... 
 + 
 +{{  :​spacemacs-magit.png?​450 | édition d'un fichier HTML et inspection des logs de git  }}
  
 ===== Installation ===== ===== Installation =====
-Il y a deux versions d'Emacs disponibles ​dans les dépôts Ubuntu ​la version stable ​et la version '''​snapshot'''​+Deux versions d'emacs '​stables'​ sont disponibles: ​[[apt>​emacs]] ​et [[apt>​emacs24]] ​
  
-==== la version ​stable ====+====Version ​stable ====
  
-=== Versions plus récentes === +[[:​tutoriel:​comment_installer_un_paquet|Installez le paquet]] **[[apt>emacs|emacs]]** ( vous pouvez installer plusieurs versions ).\\ 
-[[:​tutoriel:​comment_installer_un_paquet|Installez le paquet]] **[[apt://emacs|emacs]]** ( vous pouvez installer plusieurs versions ).\\ +Pour avoir une interface graphique (GTK+ : [[:​tutoriel:​comment_installer_un_paquet|installez le paquet]] **emacs<​version>​**\\ 
-Pour avoir une interface graphique (gtk2) : [[:​tutoriel:​comment_installer_un_paquet|installez le paquet]] **emacs<​version>​-gtk**\\ +Mais si vous ne voulez pas d'​interface graphique : [[:​tutoriel:​comment_installer_un_paquet|installez le paquet]] **emacs<​version>​-nox**. Avec **emacs<​version>​-nox**, on a les couleurs du profil de **nano** (avec, en plus, la coloration syntaxique).
-Mais si vous ne voulez pas d'​interface graphique : [[:​tutoriel:​comment_installer_un_paquet|installez le paquet]] **emacs<​version>​-nox**. Avec emacs<​version>​-nox,​ on a les couleurs du profil de **nano** (avec, en plus, la coloration syntaxique).+
  
  
-==== la version ​''​snapshot''​ ====+==== Version ​''​snapshot''​ ====
 Emacs n'a pas cessé d'​évoluer. Ces changements sont disponibles dans la version de développement d'​Emacs qui, bien que considérée comme instable, peut être utilisée quotidiennement. Emacs n'a pas cessé d'​évoluer. Ces changements sont disponibles dans la version de développement d'​Emacs qui, bien que considérée comme instable, peut être utilisée quotidiennement.
  
 La version "​snapshot"​ d'​Emacs fournie par Ubuntu n'est pas maintenue et est actuellement plus ancienne que la version stable ! La version "​snapshot"​ d'​Emacs fournie par Ubuntu n'est pas maintenue et est actuellement plus ancienne que la version stable !
  
-=== depuis ​un dépôt non-officiel === +===Depuis ​un dépôt non-officiel ===
- +
-[[http://​damiencassou.seasidehosting.st/​|Damien Cassou]] fournit un dépôt [[ppa|PPA]] contenant un snapshot beaucoup plus récent que celui des dépôts d'​Ubuntu et régulièrement mis-à-jour. +
- +
-Il est quand même important de noter que cette version n'est pas du tout supportée par la communauté Ubuntu. Donc, si vous avez un problème, reportez-le directement à l'​auteur du paquet. +
- +
-Exécutez le code suivant dans un terminal pour ajouter le dépôt :+
  
-<​code>​sudo add-apt-repository ppa:cassou/emacs</code>+[[https://launchpad.net/​~ubuntu-elisp|L'​Ubuntu Emacs Lisp team]] fournit un dépôt [[ppa|PPA]] contenant un snapshot beaucoup plus récent que celui des dépôts d'​Ubuntu et régulièrement mis à jour.
  
-Puis, [[:​tutoriel:​comment_installer_un_paquet|installez les paquets]] **[[apt>​emacs-snapshot]]** et **[[apt>​emacs-snapshot-el]]**.+Il est quand même important de noter que cette version n'est pas du tout prise en charge par la communauté Ubuntu. Donc, si vous avez un problème, reportez-le directement à l'​auteur du paquet. 
 +  * [[:​PPA|Ajouter le PPA]] **ppa:​ubuntu-elisp/​ppa**((https://​launchpad.net/​~ubuntu-elisp/​+archive/​ubuntu/​ppa)) dans vos sources de logiciels;  
 +  * [[:​tutoriel:​comment_modifier_sources_maj#​recharger_la_liste_des_paquets|recharger la liste des paquets]];​ 
 +  * Puis, [[:​tutoriel:​comment_installer_un_paquet|installez les paquets]] **[[apt>​emacs-snapshot]]** et **[[apt>​emacs-snapshot-el]]**.
  
-Et voilà. Vous pouvez lancer Emacs à partir du menu des applications (choisir la version ​gtk) ou du terminal en tapant simplement ''​emacs''​.+Et voilà. Vous pouvez lancer Emacs à partir du menu des applications (choisir la version ​GTK) ou du terminal en tapant simplement ''​emacs''​.
  
 En appuyant sur Shift puis en cliquant dans la fenêtre d'​Emacs,​ vous avez la possibilité de grossir la taille de la police. En appuyant sur Shift puis en cliquant dans la fenêtre d'​Emacs,​ vous avez la possibilité de grossir la taille de la police.
Ligne 43: Ligne 41:
 ===== Utilisation ===== ===== Utilisation =====
  
-<note tip> +Le  :​[[http://​www.linux-france.org/​article/​appli/​emacs/​manuel/​html/​index.html|manuel en français]]
-Le manuel en français ​:​[[http://​www.linux-france.org/​article/​appli/​emacs/​manuel/​html/​index.html]]</​note>​+
  
-Cette section n'a pour but que de vous familiariser avec les fonctions de bases. Il est possible d'en apprendre plus grâce aux liens se trouvant en bas de la page.+Cette section n'a pour but que de vous familiariser avec les fonctions de base. Il est possible d'en apprendre plus grâce aux liens se trouvant en bas de la page.
  
  
Ligne 55: Ligne 52:
 === Les modes === === Les modes ===
  
-Emacs utilise des modes pour l'​édition de texte. Il existe 2 types de modes: Le mode **majeur** et le mode **mineur**.+Emacs utilise des modes pour l'​édition de texte. Il existe 2 types de modes : Le mode **majeur** et le mode **mineur**.
  
   * Le mode majeur définit la manière dont est traité le type de fichier à éditer. Cela implique la gestion de la coloration syntaxique, le comportement de certaines commandes, ajout de fonctionnalités spécifiques ... Il existe un mode majeur pour presque chaque langage de programmation.   * Le mode majeur définit la manière dont est traité le type de fichier à éditer. Cela implique la gestion de la coloration syntaxique, le comportement de certaines commandes, ajout de fonctionnalités spécifiques ... Il existe un mode majeur pour presque chaque langage de programmation.
Ligne 62: Ligne 59:
 === Les commandes === === Les commandes ===
  
-Emacs se contrôle principalement via des raccourcis/​commandes clavier.+Emacs se contrôle principalement via des raccourcis / commandes clavier.
  
 C-<​lettre>:​ correspond à **Ctrl+<​lettre>​** C-<​lettre>:​ correspond à **Ctrl+<​lettre>​**
Ligne 74: Ligne 71:
  
 Emacs propose un tutoriel pour apprendre à utiliser les commandes de base. Pour cela, une fois Emacs lancé tapez : Emacs propose un tutoriel pour apprendre à utiliser les commandes de base. Pour cela, une fois Emacs lancé tapez :
-[[http://​subconscious-therapy.com/​hipnoterapi-surabaya|hipnoterapi surabaya]] - [[http://​www.yourbutik.com|parfum]] - [[http://​www.raywhitesemarang.com|properti semarang]] - [[http://​www.trimasjaya.com/​pintu-dan-jendela/​index.html|pintu dan jendela]] 
- - [[http://​www.tiraimodern.com/​product/​roller-blind|roller blind]] 
-C-h t 
  
 +C-h t
  
  
-  ​==== Commandes de bases ====+==== Commandes de bases ====
  
 === Se déplacer === === Se déplacer ===
Ligne 114: Ligne 109:
 |   ​M-k ​    | Supprime jusqu'​à la fin de la phrase courante | |   ​M-k ​    | Supprime jusqu'​à la fin de la phrase courante |
 |   C-x u ou C-_  | Annuler la modification | |   C-x u ou C-_  | Annuler la modification |
-|   C-x C-x    | Echange ​la position du curseur avec l'​autre ​coté de la sélection |+|   C-x C-x    | Échange ​la position du curseur avec l'​autre ​côté ​de la sélection |
 | C-espace | Définit le début de la région (la fin de la région est la position du curseur)| | C-espace | Définit le début de la région (la fin de la région est la position du curseur)|
 |   ​C-w ​  | Coupe la région sélectionnée | |   ​C-w ​  | Coupe la région sélectionnée |
Ligne 130: Ligne 125:
  
 === Que faire avec META-x (Alt-x)=== === Que faire avec META-x (Alt-x)===
-En appuyant sur Alt et x on fait apparaitre ​le curseur tout en bas de la fenêtre. On peut alors exécuter toutes les fonctions interactives d'emacs. Pour voir la liste de ses fonctions, on peut taper sur Tabulation. D'une manière générale, ​tabulation ​complète la fonction que l'on cherche ​effectuer. La flèche du haut permet de reprendre les fonctions effectuées récemment.+En appuyant sur Alt et x on fait apparaître ​le curseur tout en bas de la fenêtre. On peut alors exécuter toutes les fonctions interactives d'Emacs. Pour voir la liste de ses fonctions, on peut taper sur Tabulation. D'une manière générale, ​Tabulation ​complète la fonction que l'on cherche ​à effectuer. La flèche du haut permet de reprendre les fonctions effectuées récemment.
  
 Par exemple, tapez : M-x got //​Tabulation//​ li //​Tabulation//​ //Entrée// 22 //Entrée// Par exemple, tapez : M-x got //​Tabulation//​ li //​Tabulation//​ //Entrée// 22 //Entrée//
Ligne 138: Ligne 133:
 ^ commande ^ action ^ ^ commande ^ action ^
 |M-x ffap| ouvre le fichier dont le nom est sur le curseur (FindFileAtPoint)| |M-x ffap| ouvre le fichier dont le nom est sur le curseur (FindFileAtPoint)|
-|M-x goto-line 2| va a la linge souhaité|+|M-x goto-line 2| va a la ligne souhaitée | 
 +|M-x comment-region| commente la zone sélectionnée => rajoute ''#''​ ou ''​REM''​ ou '';''​ selon| 
 +|M-x un-comment-region| dé-commente la région => enlève ''#''​ ou ''​REM''​ ou '';''​ selon|
 |M-x ediff-buffers| lance la comparaison entre deux buffers (appuyer ensuite pipe [Alt Gr-touche 6] => vertical)| |M-x ediff-buffers| lance la comparaison entre deux buffers (appuyer ensuite pipe [Alt Gr-touche 6] => vertical)|
 |M-x replace-regexp [tT]ata toto| remplace Tata ou tata par toto. Comme sed '​s/​[tT]ata/​toto/'​| |M-x replace-regexp [tT]ata toto| remplace Tata ou tata par toto. Comme sed '​s/​[tT]ata/​toto/'​|
  
-**M-x flush-lines ^$**    enlève les lignes vides(attention tapez deux fois sur le chapeau ^^ )+**M-x flush-lines ^$**    enlève les lignes vides (attention tapez deux fois sur le chapeau ^^ ).
  
 _________________________________________________________________________________________ _________________________________________________________________________________________
  
-Exemple de succession typique : On veut déplacer une ligne dans une autre fonction dont le nom est écrit à coté.+Exemple de succession typique : on veut déplacer une ligne dans une autre fonction dont le nom est écrit à côté.
  
 **C-a-k** //;=> on coupe la ligne, puis on déplace le curseur devant le nom de la fonction// **C-a-k** //;=> on coupe la ligne, puis on déplace le curseur devant le nom de la fonction//
Ligne 152: Ligne 149:
 **C-s-w** [C-s] //;=> on lance la recherche, puis on tape autant de fois **C-s** ​ que nécessaire pour aller à l'​endroit que l'on cherche.// **C-s-w** [C-s] //;=> on lance la recherche, puis on tape autant de fois **C-s** ​ que nécessaire pour aller à l'​endroit que l'on cherche.//
  
-**C-y** //; => Copie le texte coupé précédemment à l'​endroit souhaité+**C-y** //; => copie le texte coupé précédemment à l'​endroit souhaité
 // //
  
 Remarque générale : la séquence ' ​ **C-a-k** //faire quelque chose (ie:cd..)// **C-y** ​ ' marche aussi dans n'​importe quel shell. Remarque générale : la séquence ' ​ **C-a-k** //faire quelque chose (ie:cd..)// **C-y** ​ ' marche aussi dans n'​importe quel shell.
 +
 +
 +===== Installer des extensions =====
 +
 +Comme tout éditeur qui se respecte, Emacs propose un système d'​extensions (ou bien de paquets, "​package"​ en anglais). C'est comme apt-get ou synaptic pour Ubuntu. Cela permet d'​obtenir de nouvelles fonctionnalités et de personnaliser son usage très facilement. Avant ce système d'​extensions,​ on devait copier-coller les codes des extensions dans sa configuration… imaginez le bazar. Maintenant, même de petites fonctionnalités sont disponibles dans un paquet. ​
 +
 +Le système d'​extensions officiel est ''​package.el''​. En fait, avant son apparition on pouvait utiliser ''​el-get''​. Il fonctionne toujours et est complémentaire à ''​package.el'',​ mais nous allons nous intéresser à ce dernier.
 +
 +''​package.el''​ est inclus de base dans Emacs (depuis la version 24). On a plusieurs commandes à disposition :
 +
 +  * lister les extensions disponibles :  ''​M-x package-list-packages''​
 +
 +  * installer une extension : ''​M-x package-install ENTREE un-paquet ENTREE'' ​
 +
 +  * initialiser (comme "​apt-get update"​) : ''​M-x package-initialize''​.
 +
 +En fait, comme toujours, utilisez TAB pour voir la liste des commandes possibles.
 +
 +Liens :
 +
 +  * package.el : http://​wikemacs.org/​wiki/​Package.el
 +
 +==== Configurer les sources d'​extensions ====
 +
 +Comme Ubuntu et apt-get, package.el doit connaître des sources d'​extensions. Il en a une par défaut, GNU Elpa (emacs lisp package archive). Cependant, ce dépôt ne contient pas les derniers paquets et les plus intéressants. On va donc ajouter MELPA avec ces quelques lignes dans votre configuration (votre init file, ''​~/​.emacs.d/​init.el''​):​
 +
 +''​
 +(add-to-list '​package-archives
 +             '​("​melpa"​ . "​http://​melpa.milkbox.net/​packages/"​) t)''​
 +             
 + Pour prendre en compte ces quelques lignes, redémarrez Emacs, ou placez-vous après la dernière parenthèse fermante et exécutez ''​C-x C-e''​ (soit ''​M-x eval-last-sexp''​),​ qui permet d'​évaluer dans l'​environnement d'​Emacs la dernière expression. Maintenant vous verrez plus de paquets disponibles avec ''​M-x package-list-packages''​ et on va pouvoir en installer des biens !
 +             
 + Liens :
 +
 +  * MELPA : http://​wikemacs.org/​wiki/​MELPA
 +  * GNU ELPA : http://​wikemacs.org/​wiki/​ELPA
 +
 +==== Installez plein d'​extensions pratiques ====
 +
 +Et maintenant, éclatons-nous ! Voici une petite sélection personnelle:​
 +
 +   * [[http://​wikemacs.org/​wiki/​Smex | smex]] permet de lancer les commandes avec ''​M-x''​ plus rapidement, de manière interactive. Lorsqu'​on commence à taper une commande on voit la liste des commandes qui correspondent. On voit celles qu'on utilise le plus souvent en premières.
 +   * [[ https://​github.com/​bbatsov/​projectile | projectile]] est une librairie de gestion de projets. Il permet beaucoup de choses, mais notamment de chercher récursivement des fichiers dans un projet (et toujours interactivement).
 +   * ido veut dire "​Interactively do things"​ et il porte bien son nom. Il offre un mini-prompt interactif pour presque toutes les commandes qui en ont besoin, ce qui permet de moins taper et d'​aller plus vite (pour ouvrir des fichiers, pour répondre à des confirmations oui/non, etc).
 +   * [[http://​wikemacs.org/​wiki/​Magit | magit ]] pour utiliser git (le gestionnaire de versions) de manière visuelle, interactive et efficace,
 +   * [[http://​wikemacs.org/​wiki/​Evil | evil-mode]] est une émulation de vim par dessus Emacs. Eh oui, car certains trouvent l'​édition modale plus pratique ! (En effet, dans vim on peut supprimer une ligne entière avec ''​dd''​ lorsqu'​avec Emacs de base c'est ''​C-a C-k C-k''​).
 +   * [[ http://​melpa.org/#/​move-text | move-text ]] pour déplacer la ligne ou la région sélectionnée avec M-up et M-down,
 +   * elscreen pour avoir des onglets (mais pas un unique par fenêtre, cela ne vaut pas le coup lorsqu'​on a des dizaines de buffers ouverts),
 +   * Helm pour une interface interactive à tout (c'est un puits sans fond), dans lequel on trouve helm-swoop qui est une sorte de grep sur le buffer courant mais interactif (on voit la sélection modifée selon notre frappe),
 +   * mpg123 ou emms pour un lecteur de musique et vidéo,
 +   * mu4e pour lire ses mails, ​
 +   * des extensions pour org-mode, pour le navigateur de fichiers Dired, pour des moteurs de blogs, pour skype, des jeux, etc. On peut tout programmer en emacs-lisp !
 + * [[https://​gitlab.com/​geeklhem/​flycheck-grammalecte|Plugin Grammalecte]] étendre les fonctionnalités avec un Correcteur grammatical dédié à la langue française.
 +===== Commencer avec une configuration complète =====
 +
 +On admettra que, de base, Emacs peut sembler rêche, et que cela demande un peu de travail pour installer les extensions dont on a besoin pour travailler. Alors si vous débutez, vous devriez au moins essayer une configuration complète que d'​autres ont faite pour vous (on dit des [[http://​wikemacs.org/​wiki/​Starter_Kits | "​starter kits"​]]). ​
 +
 +Une configuration très populaire est [[https://​github.com/​bbatsov/​prelude | emacs-prelude]]. Elle est construite par modules (pour tel language de programmation par exemple) qu'on peut activer et désactiver facilement. Si vous souhaitez construire vous même votre init file, vous pouvez vous en inspirer.
 +
 +===== Org-mode: gérer sa vie dans un fichier texte =====
 +
 +Org-mode est un mode majeur d'​Emacs extrêmement populaire. C'est souvent une des raisons qui fait basculer des gens vers Emacs. Avant de compléter cette documentation,​ je vous invite à regarder le site: http://​orgmode.org
 +
 +Il est possible de faire une myriade de choses, mais en fait son utilisation est très simple. Il suffit de créer un fichier avec l'​extension ''​.org''​ (''​C-x C-f un-test.org''​) et de regarder le menu pour voir comment bouger le contenu, se déplacer, exporter le document en latex, html, txt, markdown ou autre, etc
 +
 +
 ===== Écrire en LaTeX avec Emacs : exemple de configuration ===== ===== Écrire en LaTeX avec Emacs : exemple de configuration =====
  
Ligne 171: Ligne 234:
 Le mode AucTeX est documenté en anglais principalement (voir le [[http://​www.xemacs.org/​Documentation/​packages/​html/​auctex_4.html | quickstart-guide]] ). Ce mode permet bien sûr l'​édition de fichiers Latex, avec des raccourcis, des listes de commandes connues, par exemple, ainsi qu'en facilitant l'​accès à la documentation des paquets. Mais c'est aussi un environnement complet pour développer des codes Latex : il permet de compiler, de naviguer dans la sortie LaTeX, de déboguer son code ou même LaTeX. Les menus permettent de configurer les commandes basiques : indentation,​ source de noms de commandes connues, etc. Bien entendu, dans la même philosophie qu'​Emacs,​ Auctex est totalement configurable (pour ceux qui ont le temps), et le système de menus permet de personnaliser de nombreux aspects. Le mode AucTeX est documenté en anglais principalement (voir le [[http://​www.xemacs.org/​Documentation/​packages/​html/​auctex_4.html | quickstart-guide]] ). Ce mode permet bien sûr l'​édition de fichiers Latex, avec des raccourcis, des listes de commandes connues, par exemple, ainsi qu'en facilitant l'​accès à la documentation des paquets. Mais c'est aussi un environnement complet pour développer des codes Latex : il permet de compiler, de naviguer dans la sortie LaTeX, de déboguer son code ou même LaTeX. Les menus permettent de configurer les commandes basiques : indentation,​ source de noms de commandes connues, etc. Bien entendu, dans la même philosophie qu'​Emacs,​ Auctex est totalement configurable (pour ceux qui ont le temps), et le système de menus permet de personnaliser de nombreux aspects.
  
-Tout d'​abord,​ la documentation d'un paquet est rendue accessible grâce à la commande ** C-? **. Comme toutes les commandes auctex qui offrent un choix (ici le nom du paquet), on pourra écrire le début du nom recherché et compléter avec **Tabulation**. Ainsi, ** C-? Tabulation** affiche la liste de tous les paquets connus d'​AucTeX.+Tout d'​abord,​ la documentation d'un paquet est rendue accessible grâce à la commande ** C-? **. Comme toutes les commandes auctex qui offrent un choix (ici le nom du paquet), on pourra écrire le début du nom recherché et compléter avec **Tabulation**. Ainsi, ** C-? Tabulation** affiche la liste de tous les paquets connus d'​AucTeX.
  
 Au niveau de l'​édition,​ **C-c C-s** permet d'​introduire une (sous)-section,​ un paragraphe, etc. **C-c Ret Tabulation** renvoie toutes les commandes connues d'​AucTex (une fois le mode installé). **C-c C-e** ouvre un environnement - comme itemize, tabular, etc. - dont il faut donner le nom (compléter à l'aide de tab). On peut alors créer des lignes "​\item"​ avec ** M-Ret**. Au niveau de l'​édition,​ **C-c C-s** permet d'​introduire une (sous)-section,​ un paragraphe, etc. **C-c Ret Tabulation** renvoie toutes les commandes connues d'​AucTex (une fois le mode installé). **C-c C-e** ouvre un environnement - comme itemize, tabular, etc. - dont il faut donner le nom (compléter à l'aide de tab). On peut alors créer des lignes "​\item"​ avec ** M-Ret**.
Ligne 177: Ligne 240:
 L'​interface de compilation sous AucTeX permet de compiler et gérer les fichiers de sortie, les messages, etc. La compilation peut se faire de différentes manières : document intégral, partie du document, etc. Une fois une commande de compilation lancée (**C-c C-c** pour tout le document, **C-c C-r** pour la région sélectionnée,​ etc.), on peut choisir de compiler avec Latex, BibTeX, ... ou encore View (pour visualiser),​ Clean (pour nettoyer les fichiers intermédiaires),​ Clean All (pour tout nettoyer, y compris les documents produits). La sortie de compilation est affichée avec **C-c C-l**, et on va à la prochaine erreur avec ** C-c C-`**. On pourra définir ce qui sera considéré comme erreur (notamment parmi les bad-boxes et warnings). L'​interface de compilation sous AucTeX permet de compiler et gérer les fichiers de sortie, les messages, etc. La compilation peut se faire de différentes manières : document intégral, partie du document, etc. Une fois une commande de compilation lancée (**C-c C-c** pour tout le document, **C-c C-r** pour la région sélectionnée,​ etc.), on peut choisir de compiler avec Latex, BibTeX, ... ou encore View (pour visualiser),​ Clean (pour nettoyer les fichiers intermédiaires),​ Clean All (pour tout nettoyer, y compris les documents produits). La sortie de compilation est affichée avec **C-c C-l**, et on va à la prochaine erreur avec ** C-c C-`**. On pourra définir ce qui sera considéré comme erreur (notamment parmi les bad-boxes et warnings).
  
-<​code>​ +<​note>​Rédaction en cours</​note>​
- +
-</​code>​ +
-<​note>​Work in progress</​note>​+
  
  
Ligne 265: Ligne 325:
   * [[http://​groups.google.fr/​group/​fr.comp.text.tex/​browse_thread/​thread/​c3ad96f561ab0957/​9fd0c3bb812fde2e?​lnk=gst&​q=emacs+template#​9fd0c3bb812fde2e|Discussion utile sur google group à propos d'une utilisation d'​Emacs et de LaTeX]]   * [[http://​groups.google.fr/​group/​fr.comp.text.tex/​browse_thread/​thread/​c3ad96f561ab0957/​9fd0c3bb812fde2e?​lnk=gst&​q=emacs+template#​9fd0c3bb812fde2e|Discussion utile sur google group à propos d'une utilisation d'​Emacs et de LaTeX]]
   * [[http://​www.emacswiki.org/​emacs/​AUCTeX|Sur AucTeX]]   * [[http://​www.emacswiki.org/​emacs/​AUCTeX|Sur AucTeX]]
-  * **(fr)** [[http://idealogeek.fr/2013/​emacs-org-mode/​|Installation & utilisation simple d'​Emacs]] - Plusieurs tutoriels sont disponibles en fin de page.+  * **(fr)** [[https://computerz.solutions/​emacs-org-mode/​|Installation & utilisation simple d'​Emacs]] - Plusieurs tutoriels sont disponibles en fin de page.
  
 ---- ----
  • emacs.1372735204.txt.gz
  • Dernière modification: Le 02/07/2013, 05:20
  • par 118.99.64.53