Icône

Gestionnaire de disque

Le gestionnaire de disque (Disk-Manager en anglais) est une interface graphique simple qui vous permet de configurer les préférences de vos partitions :

  • la détection et le montage automatique de nouvelles partitions dès le démarrage de votre ordinateur ;
  • la gestion complète de vos partitions (depuis le choix du point de montage jusqu'aux options de montage) ;
  • l'enregistrement des modifications des informations de montage des partitions dans le fichier de configuration « /etc/fstab » ;
  • l'activation ou la désactivation de l'écriture dans les partitions NTFS.
Le développement de cette application est arrêté (pas de mise à jour depuis 2011), mais elle semble encore fonctionner et plusieurs utilisateurs souhaitent le voir intégré aux dépôts officiels1).
Utilisez plutôt gnome-disk-utility, qui a une option de montage automatique assez simple.
On peut cependant a ses risques et périls installer disk-manager.

Avant Ubuntu 18.04

  1. Télécharger le paquet disk-manager
  2. lancer le programme : sudo disk-manager

À partir Ubuntu 18.04

disk-manager
python-support
python-glade2

Dans un terminal : sudo apt –fix-broken install

Prudence ! Disk-manager modifie le fichier système /etc/fstab. Une fois les modifications validées, ouvrez le fichier et vérifiez les données. Si vous constatez des incohérences, annulez les modifications faites par l'utilitaire en remplaçant le fichier par sa sauvegarde.

Lancez l'application comme indiqué ici ou via le terminal (toutes versions ou variantes d'Ubuntu) avec la commande suivante :

sudo -H disk-manager

Il y a un message d'erreur (les versions de python utilisées par disk-manager sont désormais très anciennes), mais cela fonctionne.

Disk-manager ne gère que les disques et partitions locaux. Si vous avez modifié le fichier /etc/fstab pour monter automatiquement des partitions distantes, les lignes du fichier /etc/fstab concernant les partitions distantes seront ignorées voire écrasées. Vérifiez votre fichier /etc/fstab avant le redémarrage

.

Monter une partition automatiquement au démarrage

C'est l'utilisation principale, la plupart des utilisateurs n'iront pas plus loin.

Sélectionner la partition à monter, en cochant simplement la case "active".

Modifier le point de montage d'une partition

Pour cela, sélectionner la partition désirée et cliquer sur le bouton "Modifier".

Modifier les options de montage d'une partition

Pour cela, sélectionner la partition désirée et cliquer sur le bouton "Modifier". PRUDENCE : à ne faire QUE si on connaît bien les options de montage gérées par fstab.

Options de montage NTFS

Pour les partitions NTFS, il est recommandé2) d'utiliser les options de montage suivantes:

 defaults,nls=utf8,umask=000,uid=1000,windows_names

Partitions NTFS accessible seulement en lecture seule

Si vos partitions ntfs ne sont accessibles qu'en lecture seule, c'est que dans les options, le mauvais pilote est sélectionné. Choisissez le pilote ntfs-3g.

Pour supprimer cette application, il suffit de supprimer son paquet. Selon la méthode choisie, la configuration globale de l'application est conservée ou supprimée. Les journaux du système, et les fichiers de préférence des utilisateurs dans leurs dossiers personnels sont toujours conservés.
Sauf si vous les utilisez pour d'autres applications, supprimer aussi les dépendances python-support, python-gtk2 et python-glade2.


Contributeurs : adam0509, Richard Santoro, YannUbuntu.


  • disk-manager.txt
  • Dernière modification: Le 01/06/2018, 20:58
  • par L'Africain